Portrait

Un engagement au long cours

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Valérie Gavini, 48 ans, travaille dans un hypermarché Carrefour à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Elle y est déléguée du personnel FO depuis vingt ans.

Syndiquée à Force Ouvrière depuis trente ans, lors de son embauche à l’hypermarché Carrefour de Châteauneuf-les-Martigues en 1985, Valérie Gavini se souvient : « Je suis entrée dans l’entreprise à l’âge de 18 ans, je me suis aussitôt syndiquée à Force Ouvrière. C’était une évidence d’entrer dans un syndicat libre, qui ne dépend d’aucun parti politique. » Dix ans plus tard, Valérie devient déléguée du personnel. « J’avais envie de m’investir. J’aime beaucoup le contact humain et c’est très satisfaisant quand on réussit à faire valoir les droits des salariés. »

Une des batailles dont elle garde un fier souvenir c’est la mobilisation pour un quatorzième mois chez Carrefour, en 2011. « Nous nous sommes battus, la grève nationale lancée par notre fédération a été très suivie et nous avons obtenu satisfaction. »

Des conditions de travail plus difficiles

Valérie travaille depuis cinq ans à la mise en rayons des produits, après avoir été hôtesse de caisse puis employée aux services financiers. Elle constate aujourd’hui une dégradation des conditions de travail, avec « un manque de personnel dans tous les secteurs ». Pour la déléguée du personnel, « il faut plus que jamais se regrouper pour être forts. [...] Un syndicat sans adhérents ça ne fonctionne pas, dit-elle dans un sourire. C’est vrai, les fins de mois sont difficiles mais il faut donner un peu pour recevoir ».