Une campagne de proximité pour l’union départementale du Territoire de Belfort

#TPE2016

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale

Le 4 novembre 2015, Christophe Chambon, Secrétaire général de l’union départementale (UD) du Territoire de Belfort est allé à la rencontre des salariés des TPE à Belfort.

Flyer à Télécharger
PDF - 2.8 Mo

Accompagné de plusieurs militants de l’UD, il a sillonné les parkings de la ville de Belfort afin de glisser le flyer FO TPE 2016 - édité par la Confédération - sur les pare-brise des voitures. Lors de cette tournée, le Secrétaire général s’est satisfait de l’accueil que les passants leur ont réservé : « tous les salariés que nous avons rencontrés, issus presque tous de petits commerces, nous ont très bien accueilli. » Il constate cependant que : « ces salariés ne sont pas au courant qu’ils vont être appelés à voter en 2016 pour le syndicat de leur choix. D’où l’importance de communiquer et d’informer le plus efficacement possible ces salariés car FO est là pour les conseiller et les accompagner. »

L’UD a programmé pour la semaine prochaine une nouvelle distribution de tracts dans le centre ville de Belfort.

Une permanence spécifique pour les salariés des TPE a été mise en place à l’UD. Elle a lieu tous les mercredi après-midi.

Tous les articles de la campagne

Salariés des très petites entreprises : combattre l’isolement juridique

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Nadia Djabali

Pas facile de connaître le droit du travail dans les très petites entreprises (TPE) et cela se complique pour celui ou celle qui travaille pour un particulier comme assistante maternelle ou personnel de maison payé via un chèque emploi service universel (Cesu). Pas de délégués du personnel (...)

Élections TPE : une campagne tous azimuts

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Nadia Djabali

À vos agendas, moins de trois mois avant le scrutin qui se déroulera du 28 novembre au 13 décembre, la campagne FO TPE entre dans une phase cruciale. Même si unions départementales et fédérations sont déjà sur les rangs depuis presqu’un an.