Une rentrée mobilisée

Toute l’actualité par Rédaction, Valérie Forgeront

Réunion d’information à Marseille pour les militants de Force Ouvrière le 15 septembre.

De Mettling à Combrexelle, l’actualité sociale ne se résume pas à des remises de rapports en cascade. Dans le public comme dans le privé, des mobilisations ponctuelles mais déterminées ont lieu : dans un dépôt Ikea à Grenoble pour les salaires, ou contre la dégradation des conditions de travail pour les agents de la mairie de Rouen.
Des mouvements qui avaient débuté avant l’été reprennent également, que ce soit contre la réforme des collèges à l’Éducation nationale ou pour le retrait du plan de réorganisation à l’AP-HP. Des mouvements qui s’étendent à d’autres secteurs avec la grève des personnels hospitaliers le 1er octobre et l’arrêt de travail attendu à Air France le 5 octobre.

Réunion publique de rentrée de l’Union régionale d’Île-de-France le 16 septembre.

Statistiques : le salaire reste le premier motif de grève

Avec 1,2 % des entreprises (de dix salariés ou plus du secteur marchand) ayant vécu au moins une grève en 2013, la proportion de conflits était quasi stable comparée à 2012, indique le ministère du Travail. Les conflits sont toutefois plus longs et concernent davantage de salariés (24,4 %). Avec 29 %, contre 0,2 %, la proportion de grèves reste toujours plus forte dans les grandes entreprises (plus de 500 salariés) que dans les petites (moins de 50 salariés), notamment celles ne disposant pas d’une présence syndicale. Enfin la question salariale reste le premier motif de conflit (45 % des grèves), suivie des conflits sur l’emploi, les conditions de travail et le temps de travail.

Rédaction

Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Grève à Air France : les salaires cloués au sol ?

Emploi et Salaires par Valérie Forgeront

Une dizaine de syndicats, dont FO, représentant l’ensemble des catégories de personnels (pilotes, personnels au sol et navigants commerciaux/PNC) appellent ce jeudi 22 février à une journée de grève pour les salaires. Une action inédite depuis 1993. De son côté la Direction campe sur ses positions.