Urgence sociale dans le transport routier de marchandise !

Fédération FO Transports par Transports et logistique

Communiqué de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique Force Ouvrière - UNCP

Le TRM, encore une fois le parent pauvre !

Plus le secteur a besoin de conducteurs, plus les bénéfices nets des entreprises et groupes sont conséquents, plus les salariés sont fatigués à la tâche :

Moins on est entendu !

Les chefs d’entreprises eux : sont aidés !
Allègements Fillon : allégements de charges
Aides Européennes …

Réouverture des NAO nationales TRM vu l’urgence :

Les organisations patronales offrent un mandat de 6% !

Après ce constat catastrophique, ce qui nous amènera dans deux mois à 3% d’augmentation avec un Smic qui remontera, une inflation à 12% qui elle ne cessera d’augmenter, et de surcroît l’énergie en hausse de 20% !

CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC signataires d’un accord favorable a la Smicardisation.

La fédération nationale des transports et de la logistique appelle tous ses syndicats

A la mobilisation du 05 au 10 décembre 2022

Les salariés du transport routier revendiquent

 Des augmentations significatives des salaires
 Une vraie prise en compte de la pénibilité
 La suppression des allègements Fillon
 La défense de l’assurance chômage
 La défense de nos retraites et de notre CFA

Organisons-nous avec un grand rapport de force : la fédération, ses syndicats et les salaries

Transports et logistique Secrétaire général

Sur le même sujet

Loi Travail : les routiers en grève à partir du 16 mai

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

Les salariés du transport routier de marchandises appellent à une grève à partir du 16 mai contre le projet de loi Travail et particulièrement contre les modifications que cette possible loi induirait au plan des rémunérations des heures supplémentaires. FO est à l’origine de cette action reconductible.

Les routiers veulent se faire entendre

Actualité

Les syndicats de routiers – ici Patrice Clos, FO Transports – se sont rendus au Medef le 22 janvier pour demander la poursuite des négociations salariales.