Voies navigables : En grève à partir du 5 décembre 2019

Navigation fluviale par FEETS FO

© Stéphane AUDRAS/REA

Les responsables des cartels FO des services de « Voies navigables de France » réunis à Paris les 12 et 13 novembre 2019 appellent les agents à s’engager dans la grève à partir du 5 décembre 2019 pour rejeter le « système universel de retraite » du gouvernement. Fonctionnaires ou Ouvriers des Parcs et Ateliers, régis par le Code des Pensions civiles et militaires ou par le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l’état, appartenant selon les corps à la catégorie active, ils refusent le projet gouvernemental, véritable régression sociale.

La FEETS FO leur apporte tout son soutien dans la grève qui conduira au blocage de la navigation fluviale à compter du 5 décembre 2019.

Pour la FEETS FO, la seule voie de sortie du conflit est l’abandon du projet gouvernemental.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Déclaration de la Commission exécutive du 28 novembre 2019

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La Commission exécutive confédérale FO réaffirme son opposition au « système universel par points », qui conduirait en réalité à un régime unique gouverné par l’État en fonction des contraintes budgétaires et financières aboutissant à contraindre demain à « devoir travailler plus longtemps » ou à subir la baisse des pensions.

Toujours plus mobilisé-es pour gagner !

Communiqué intersyndical par Yves Veyrier

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL constatent que le mouvement contre le projet de réforme des retraites s’est inscrit depuis le 5 décembre dans la durée avec notamment des reconductions importantes de grève et avec l’entrée de nouveaux secteurs professionnels dans les actions de grève, de débrayages et de mobilisation.

Le président Macron annonce un plan renforcé pour l’hôpital. Mais, pour l’instant, ce n’est qu’un plan de communication... de plus !

Service Public par Services publics et de Santé

Après de multiples grèves, manifestions et actions pour défendre l’hôpital public pour lesquelles la Fédération des Personnels des Services publics et des Services de santé FO (FO-SPSS) a déposé un préavis de grève, reconduit régulièrement depuis le mois de mai, le président de la République s’est enfin exprimé sur la situation de crise qui règne dans les hôpitaux.