VTC : manifestation à l’appel de FO pour le respect de la loi et un tarif minimum

Transports par Evelyne Salamero

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

En manifestant le 24 novembre à Paris, à l’appel notamment de FO, les chauffeurs VTC réclamaient une application stricte de la loi Grandguillaume de 2016.

Celle-ci avait donné un an aux chauffeurs de transport collectif occasionnel (2 voyageurs minimum et 9 au maximum, loi LOTI de 1982) pour réussir l’examen commun VTC-taxis ou obtenir une équivalence, et pouvoir faire ainsi du transport individuel sans contourner la légalité.

Mais le gouvernement a accordé un délai supplémentaire. Les chauffeurs VTC revendiquent aussi un tarif minimum et la fin de l’ingérence des plates-formes dans les négociations.

Album Flickr ci-dessous, photographies : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)
Les chauffeurs VTC dans la rue

Evelyne Salamero Ex-Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

VTC : FO roule pour le respect de leurs droits

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

Saluée le 22 mai par la confédération FO ainsi que par la Fédération FO des Transports, la création du syndicat FO des chauffeurs, capacitaires et VTC (FO-CAPA-VTC) marque une nouvelle étape dans le combat de ces salariés indépendants pour la reconnaissance de leurs droits, notamment bafoués par des plates-formes tel Uber.