Communiqué de Force Ouvrière

Wallis et Futuna : Respect des agents du Territoire

, Michelle Biaggi

Recommander cette page

Le 20 juillet 2014, les camarades de la fonction publique du Territoire de Wallis et Futuna ont obtenu, après plus d’une semaine de grève, l’alignement des salaires locaux les plus bas sur ceux de la métropole.

Mais plus d’un an après la signature du protocole de fin de conflit engageant État et Territoire, tous deux employeurs d’agents publics sur l’archipel, sur des missions équivalentes, le territoire refuse de respecter son engagement.

Pour Force Ouvrière, cette situation est inadmissible. Elle créée de fait une discrimination entre salariés d’un même secteur, contraire à l’égalité républicaine de notre constitution de la Ve République.

La Confédération affirme donc son soutien le plus total aux camarades FO de Wallis et Futuna, mobilisés pour faire respecter leurs droits et garantit son appui au syndicat FO et à l’Union Territoriale dans toute démarche judiciaire pour faire appliquer les engagements pris par le territoire.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Michelle Biaggi

Secrétaire confédérale - Secteur organisation


Organisation - Statuts - Outre-Mer - Femmes dans l’Organisation


Envoyer un message à Michelle Biaggi

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

25 juin 1957

Convention de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur le travail forcé

Chaque État membre s’engage à le supprimer comme mesure de coercition ou d’éducation politique, de méthode de mobilisation et d’utilisation de la main-d’œuvre, de mesure de discipline de travail ou de discrimination raciale, sociale, nationale ou religieuse.