Yves Veyrier : « Avec FO, solidarité et détermination avant tout »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

À partir de la fin du mois de juin, le Tour de France s’élancera sur les routes de l’Hexagone, dans le contexte toujours particulier de l’épidémie de Covid-19. Il retrouvera un calendrier plus habituel, au début de l’été, après l’exception de 2020 lorsque le Tour avait été maintenu, à la différence de bien d’autres manifestations sportives, mais décalé dans le temps, avec des contraintes sanitaires et une caravane bien moins dense que d’habitude.

Cette année encore, une bulle sanitaire stricte pèsera sur le déroulement de la course, pour limiter au maximum les contacts entre les coureurs et le public. Le Tour 2021 débutera en Bretagne le 26 juin pour arriver traditionnellement sur les Champs-élysées le 18 juillet. Il est annoncé moins montagneux et plus propice aux rouleurs avec le retour de deux contre-la-montre.

Le Tour de France, y compris dans ces conditions particulières, reste un événement sportif et populaire très attendu. Il demeure pour FO un moment d’échange avec les salariés, leurs familles et amis autour de cette fête sportive. Suivre la course, se retrouver à cette occasion, mais s’intéresser à sa situation de salarié, à ses droits, à ce que peut apporter et apporte le syndicat, c’est concilier à la fois le collectif et l’individuel que l’on soit jeune, moins jeune, actif, salarié ou en recherche d’emploi, retraité, salarié d’une TPE, d’un particulier dans le service à la personne (assistante maternelle, aide à domicile), d’une moyenne ou plus grande entreprise, fonctionnaire ou agent de service public.

La crise sanitaire, les différents confinements et couvre-feux, les nouveaux comportements engendrés par les mesures de protection et la préservation de la santé ont largement impacté les salariés : personnels des services de santé, de l’hôpital, salariés de la « deuxième ligne » des entreprises de production alimentaire, de l’emballage, caissières, manutentionnaires, transporteurs, agents des services publics de l’état et territoriaux… salariés en télétravail dans des conditions parfois difficiles, salariés en chômage partiel, aux fins de mois difficiles… en incertitude sur l’emploi !

Dès la sortie de crise que tout un chacun attend, FO est déterminée à se faire entendre pour faire avancer ses revendications. La sortie de crise doit se traduire par de meilleures perspectives : relocaliser la production, développer et protéger l’emploi, augmenter les salaires, combattre la précarité et les inégalités, préserver la protection sociale, la Sécurité sociale, l’Assurance chômage, nos systèmes de retraite, les services publics qui sont des biens précieux. Si nous sommes mobilisés fortement, nous pourrons être entendus.

Libres, indépendants, mais aussi solidaires et déterminés sont les valeurs du syndicat FO. Ne sont-elles pas la marque des coureurs cyclistes ?

Je vous souhaite un excellent Tour de France à tous !

Abonnez-vous à la newsletter « Éditoriaux de FO »

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Sur le même sujet

Une saison de janvier à octobre

Le Tour des autres courses par Baptiste Bouthier

Il n’y a pas que le Tour de France dans la vie ! Si les trois semaines de juillet sont depuis toujours le coeur et la vitrine mondiale du cyclisme, la saison s’étend en réalité de janvier à octobre...

À lire en attendant le peloton

Loisirs

Comme chaque année, les rayons de nos librairies se sont remplis de livres consacrés à la petite reine. Petit tour d’horizon des nouveautés…

C’est reparti pour un Tour

Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

Cette année encore, Force Ouvrière a rendez-vous avec le Tour de France pour sa 101e édition. Plus qu’un événement sportif annuel, le Tour de France est aussi un rendez-vous majeur qui se vit partout : à la télévision, à la radio, dans les journaux, sur la toile et surtout sur le bord des routes.

#TDF2017 - Trois semaines pour un rêve

Toute l’actualité par Baptiste Bouthier

21 étapes, 3 516 kilomètres, cinq massifs montagneux et deux contre-la-montre : il faudra dompter les nombreuses embûches semées sur son parcours pour remporter le Tour 2017. Découvrez-le dans ses moindres détails.