Yves Veyrier (FO) : « Ce qui me pose problème avec la réforme des retraites c’est que l’Etat aura toutes les clés ! »

Boursorama.com le 17 septembre 2019 par Yves Veyrier

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !

« Manifestation des professions libérales contre la réforme des retraites, plan du gouvernement pour mener la réforme, niveau de déficit du système des retraites, revendications de FO : Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière, revient sur une des réformes les plus explosives de cette rentrée ! Ecorama du 17 septembre 2019, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com » Boursorama.com

Yves Veyrier Ex-Secrétaire général de Force Ouvrière

Tous les articles de la campagne

Chronologie
La retraite des cadres en grand danger

Revue de presse par Christophe Chiclet

Avec le projet de la réforme des retraites, les cadres sont aussi dans le collimateur du gouvernement. Il veut en effet supprimer leurs complémentaires et les pousser vers les fonds de pension. Aperçu dans la presse.

« Gouvernance » du système de retraites : pourquoi FO est opposée au principe même du régime unique par points ?

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le gouvernement met en avant qu’il met en discussion la question de la « gouvernance » du système universel de retraites qu’il projette de mettre en place. Il tente là de se disculper du procès qui peut être fait de la mainmise de l’État au détriment du rôle des « partenaires sociaux » en insistant sur la place qu’il entend leur réserver dans la gouvernance.

6 avril : des cortèges toujours résolus à gagner le retrait de la réforme

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

360 cortèges et deux millions de manifestants sur tout le territoire. A quelques jours de la décision du Conseil constitutionnel, la onzième journée de mobilisation contre la réforme des retraites a rassemblé à un niveau quasiment semblable au 28 mars. Cette puissance du mouvement social dans la durée, avec sa capacité inchangée à mobiliser dans des villes petites et moyennes, demeure inédite. Comme reste inédite la présence importante de non-syndiqués dans les rangs des manifestants. Elle continue d’illustrer le rejet par la grande majorité des Français d’un recul de deux ans de l’âge légal de départ en retraite.