Yves Veyrier, Secrétaire général de FO, était l’invité de Matthieu Belliard

Europe 1 le 3 juillet 2020 par Yves Veyrier

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !

Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière, était l’invité de Matthieu Belliard sur Europe 1 le 3 juillet 2020.

 Voir en ligne  : Europe 1

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Tous les articles de la campagne

Yves Veyrier : « Retraites : ne pas se tromper de cause »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

« Notre système de retraite et ses régimes méritent d’être défendus et améliorés et non pas détruits » : ces derniers jours j’ai éprouvé à plusieurs reprises la nécessité d’exprimer, parfois de façon solennelle, cette conviction qui porte l’opposition de FO au projet d’un régime unique par points.

Toujours plus mobilisé-es pour gagner !

Communiqué intersyndical par Yves Veyrier

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL constatent que le mouvement contre le projet de réforme des retraites s’est inscrit depuis le 5 décembre dans la durée avec notamment des reconductions importantes de grève et avec l’entrée de nouveaux secteurs professionnels dans les actions de grève, de débrayages et de mobilisation.

La confédération FO a pris connaissance des annonces du Premier ministre ce matin

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Autant elle entend faire connaître et porter ses revendications sur les sujets à l’ordre du jour des réunions consacrées à l’emploi des seniors, à la pénibilité, au minimum de pension, au financement des retraites, autant elle réaffirme que ces questions ne justifient en rien la remise en cause et la suppression du système de retraites actuel pour aller vers un régime unique par points.

Retraites - poursuivre et amplifier la mobilisation dans le cadre de l’appel à la grève depuis le 5 décembre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

A l’issue de la réunion entre le Premier ministre et les organisations syndicales et patronales, FO constate que le gouvernement maintient sa volonté d’imposer un régime de retraite unique par points, avec un projet de loi sans doute d’ores et déjà écrit puisque devant être transmis au Conseil d’État pour présentation en Conseil des ministres dès le 22 janvier. Le gouvernement confirme dans le même temps la mise en place d’un âge d’équilibre à 64 ans dès 2022.