Yves Veyrier, Secrétaire général de FO, répond à Emmanuel Macron : « Quand on manifeste ce n’est pas pour le folklore »

Europe 1 le 1er mai 2020 par Yves Veyrier

« Le 1er mai cette année est perturbée par le coronavirus. Mais les syndicats entendent bien revendiquer les droits des travailleurs malgré tout. Notamment la reconnaissance de la santé au travail, en cette période de crise sanitaire. "C’est une journée de solidarité et de revendications", rappelle Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière. » Europe 1

Affiche FO du 1er mai 2020 [PDF]

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Sur le même sujet

Une urgence : la justice sociale

Communiqué de FO par Yves Veyrier

En ce jour qui fut, il y a quatre ans, le 7 janvier 2015, celui de l’assassinat terroriste de caricaturistes et journalistes de Charlie Hebdo, de policiers – dont Ahmed Merabet – et de personnes pour leur supposée appartenance à la confession juive, le Bureau confédéral réaffirme son attachement à la démocratie et à la République et sa condamnation des atteintes – a fortiori par la violence – à la liberté de la presse, à la liberté syndicale, à la laïcité et aux institutions démocratiques et républicaines.