International

Zimbabwe : Une nouvelle loi interdit les licenciements arbitraires

Recommander cette page

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a signé une loi interdisant les licenciements arbitraires pour contrecarrer les effets d’une décision de la Cour suprême de juillet, qui a autorisé les employeurs à renvoyer des salariés à condition de leur donner un préavis de trois mois. Les plans de licenciements se sont depuis multipliés. Les syndicats estiment qu’au moins 30 000 emplois ont été supprimés.