Emploi et Salaires

Banques - Association française des banques : on continue à détruire les emplois !

Recommander cette page

Communiqué de la FEC - FO Banques et Sociétés Financières

En effet, les chiffres emploi pour 2015 viennent de tomber et malheureusement ils ne sont pas bons !

Pourtant si nous les regardons dans les grandes masses, on pourrait croire que contrairement à 2013 et 2014, où notre profession avait détruit plusieurs milliers d’emplois, en 2015 le nombre de salariés aurait augmenté de 600 personnes !

Miracle ? Tour de passe-passe ? Tour de magie ? Effet CICE ?

PAS DU TOUT !

En effet, rien de tout cela : juste l’entrée dans le périmètre AFB de 2 000 salariés issus du secteur des sociétés financières.

Les vrais chiffres marquent donc une fois de plus la destruction en 2015 par les banques AFB de plus de 1 400 emplois en solde net !

Et pourtant le CICE a permis aux banques d’empocher de l’État plus de 300 millions d’euros d’aide.

Pour quel résultat ?

-1,2% pour les effectifs des banques AFB.

FO Banques condamne ce Hold-Up

Les banques reçoivent des aides, font des milliards d’euros de bénéfices mais ne jouent pas le jeu en terme d’emploi ou quelconque autre engagement.

Et le gouvernement laisse faire, s’apprête, par le biais du pacte de responsabilité, à accorder aux banques des milliards d’euros d’aides, lesquelles suppriment des milliers d’emplois en servant des milliards d’euros de bénéfices aux actionnaires !

On se moque de nous !

FO Banques ne sera pas comme les signataires de ce pacte de responsabilité et n’accompagnera pas ces destructions d’emplois.

La conséquence de ces suppressions d’emplois au-delà de la douleur des licenciements pour les salariés qui perdent leur emploi, est la génération de stress et la dégradation des conditions de travail pour ceux qui restent.

FO Banques et Sociétés Financières, au vu de ces chiffres, a écrit au Président de la République et aux ministres concernés afin qu’ils interviennent et condamnent ce « hold-up » dont sont victimes les salariés et les contribuables.

En 3 ans, la profession bancaire est passée à effectif constant de 203 400 salariés en 2013 à 199 100 salariés en 2015… Cherchez l’erreur !

FO Banques revendique l’arrêt immédiat des suppressions d’emplois et une intervention ferme du gouvernement.

A propos de cet article

Sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément