Exposition

Coluche à l’hôtel de ville de Paris : c’est l’histoire d’un mec....

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

30 ans après sa disparition, Michel Colucci accède à la Mairie de Paris. Du 6 octobre 2016 au 7 janvier 2017, est organisée à l’Hôtel de Ville une grande exposition gratuite sur la vie de cet humoriste et comédien qui n’hésitait pas à mettre les pieds dans le plat et le PAF.

Une trajectoire partie de Montrouge, en banlieue sud, achevée le 19 juin 1986 sur une petite route. Né le 28 octobre 1944, dans le 14e arrondissement parisien, Coluche n’avait même pas encore 42 ans. Mais une vie bien remplie. C’est ce dont témoigne l’expo qui lui est consacrée à l’Hôtel de Paris jusqu’au 7 janvier 2017 et qui rassemble quelque 350 pièces en rapport avec cet orphelin de père immigré italien, avec une mère souvent malade, la débrouille comme philosophie et l’humour comme arme. On retrouve toutes les passions de l’enfant de banlieue, dont la vitesse, avec la moto qui lui permit de battre le record du monde de vitesse. Vivre vite...

Dénoncer les injustices sociales...

Il fonçait, mais il était loin d’avoir oublié d’où il était parti, lui qui disait : « À la télé, ils disent tous les jours : il y a trois millions de personnes qui veulent du travail. C’est pas vrai : de l’argent leur suffirait ». Et les hommes politiques ne furent pas épargnés : « Quand je me suis présenté, j’ai fait peur aux hommes politiques. Quand j’ai fait les Restos, je leur ai fait honte ». Aujourd’hui 74% des Français, et 83 % des ouvriers, déplorent l’absence de Coluche « pour dénoncer les injustices sociales », a révélé un récent sondage. Selon le sondeur, « son engagement contre la pauvreté est particulièrement ancré chez les plus pauvres » et un ouvrier sur deux voit avant tout Coluche comme le Fondateur des Restos du cœur contre un cadre sur quatre. Peut-être certains sont-ils moins sensibles à des phrases comme « Dans les fins de mois, ce qui est le plus dur, c’est les trente derniers jours ».

Expo Coluche, du 06 octobre 2016 au 07 janvier 2017, à l’Hôtel de Ville de Paris, 29, rue de Rivoli 75004 Paris. Entrée gratuite