Retraités

Combattre le développement de la pauvreté au niveau européen

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Carla Cantone, secrétaire générale de Fédération Européenne des Retraités et Personnes Agées (FERPA), Didier Hotte, Secrétaire général adjoint de l’UCR-FO et Andrée Thomas, Secrétaire confédérale FO.

Le bureau de l’Union confédérale des retraités FO (UCR-FO) a reçu le 17 mai au siège de la confédération à Paris Carla Cantone, secrétaire générale de la Fédération européenne des retraités et personnes âgées (FERPA).

La question du pouvoir d’achat des retraités a été largement abordée lors d’une rencontre le 17 mai entre les retraités FO et la FERPA, organisation qui regroupe environ 10 millions de pensionnés dans 40 organisations syndicales européennes. Le rendez-vous a aussi donné l’occasion à l’UCR-FO de faire connaître ses positions auprès de l’organisation européenne. Andrée Thomas, secrétaire confédérale FO chargée du secteur Europe et International, a participé à l’entretien.

Mobilisation des retraités le 9 juin contre la forte hausse de leurs impôts locaux

Didier Hotte, secrétaire général adjoint de l’UCR-FO, a rappelé la volonté de Force Ouvrière de préserver les conventions collectives et le Code du travail, dont les fondements sont attaqués par le projet de loi Travail. Le responsable FO a ensuite évoqué la campagne menée actuellement par l’UCR-FO en faveur du pouvoir d’achat des retraités.

Ces derniers sont appelés par huit de leurs organisations, dont l’UCR-FO, à participer à une journée d’information-mobilisation le 9 juin, pour protester contre la forte hausse de leurs impôts locaux depuis l’année dernière. Une situation qui vient grever leur pouvoir d’achat.

Défendre le système par répartition

La secrétaire générale de la FERPA Carla Cantone a quant à elle indiqué qu’elle était très préoccupée par le développement de la pauvreté chez les retraités européens.

« Elle a également relevé l’information figurant dans le dernier rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR), en France, qui présente les retraités français comme privilégiés par rapport aux autres retraités européens », indique Didier Hotte, de l’UCR-FO, « Et elle nous a encouragé à défendre notre système par répartition qui permet de meilleurs droits pour les retraités. »

Niveau de vie le plus faible en Belgique et au Royaume-Uni

Le rapport du COR publié en décembre 2015, indiquait dans une rubrique consacrée à une comparaison internationale, que « c’est en France, où il atteint 100 %, que le niveau de vie relatif des plus de 65 ans apparaît le plus élevé parmi les onze pays habituellement suivis par le COR. (ndlr : Allemagne, Belgique, Canada, Espagne, États-Unis, Italie, Japon, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède). »

Le COR notait que le niveau de vie était le plus faible en Belgique et au Royaume-Uni, avec « un peu plus des trois-quarts du niveau de vie de l’ensemble de la population. » C’est toutefois aux États-Unis que le taux de pauvreté des plus de 65 ans était en 2012 le plus élevé - 21,5% contre 2% aux Pays-Bas et 3,8% en France, selon le seuil retenu par l’OCDE.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Françoise Lambert

Journaliste FO Hebdo - Santé - Retraite

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément