Théâtre

Dancing : on achève bien les salariés

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Partant d’un fait-divers, Dancing décortique les rapports de force au travail et les conséquences pernicieuses qu’ils peuvent engendrer au sein d’un groupe censé travailler de concert. La pièce est présentée du 2 février au 30 mars dans un petit théâtre parisien.

Un employé meurt d’épuisement au travail : son patron l’a surpris en train de danser dans les toilettes de l’entreprise et l’a contraint à continuer toute la sainte journée. Crise cardiaque. En fait, il s’entraînait pour un concours de danse. Mais seule la danse avec les loups est permise, sinon encouragée. Un fait-divers dont s’est inspiré Natacha de Pontcharra pour écrire Dancing, pièce présentée du 2 février au 30 mars 2016, au Théâtre du Funambule Montmartre, à Paris, par la jeune compagnie Les Bunburystes. Six personnages en quête du cœur de l’entreprise. Qui se croisent et se décroisent dans les « sanitaires, lieu propice à la décompression et aux confidences », de la « Boxes Market ». Trois hommes et deux femmes qui composent un « salariat de bureau érigé en modèle ». Si le texte est toujours d’actualité, c’est qu’il a été écrit, en 2000, quand le système qui prévaut actuellement était en train de s’installer de manière pérenne. Un système qui tente de former des « individus tout à la fois bourreaux et victimes d’un travail qui fait d’eux des êtres intrinsèquement intéressés ». Mais pour le metteur en scène, Paul Bruna-Rosso-Carré, « on ne les fait jamais tout à fait danser », ils conservent leur petite étincelle de vie en réussissant tant bien que mal à garder une certaine distance. L’espoir est donc permis aux marches du territoire sans dimensions humaines du « nouveau management » – celui qui incite à une « convivialité » fonctionnant comme un outil discriminant, et allant de pair avec la surveillance entre salariés. Extrait :

« Vous êtes marié ?
- [...] oui
- Ça fait longtemps ?
- Ça fera 8 ans à Noël.
- Et ça se passe bien ?
- Très bien, oui.
- Ça s’est toujours bien passé ?
- Aucun problème. [...] On est de plus en plus amoureux l’un de l’autre et...
- C’est bon, c’est bon, épargnez-moi les détails. Je ne suis pas là pour écouter votre vie privée. »

Car c’est elle, la vie privée, qui doit se recentrer sur le cœur de sa mission : l’entreprise. Et ce n’est pas facile dans ce monde où « ce qui est facultatif n’est pas obligatoire mais vivement conseillé ».


Dancing , de Natacha de Pontcharra
Mise en scène de Paul Bruna-Rosso-Carré,
avec Diane Albasini, Didier Blau, Paul Bruna-Rosso-Carré, Anaïs Jean, Berouke Tesfay et Mathieu Duhazé, du 2 février au 30 mars 2016, tous les mardis et mercredis à 21h30,
au Théâtre du Funambule Montmartre, 53 Rue des Saules, 75018 Paris. M° Lamarck-Caulaincourt (Ligne 12)
Tarifs de 11 à 24 euros.
Téléphone : 01 42 23 88 83