Congrés d’UD

En Charente-Maritime, FO conforte sa seconde place

, Clarisse Josselin

Recommander cette page

JPEG - 467.2 ko
42e Congrès de l’Union départementale de Charente-Maritime.

Le 42e congrès de l’union départementale de Charente-Maritime s’est tenu le 19 mai à La Rochelle, sous la présidence de Pascal Pavageau, avec 250 participants. Le secrétaire général René Ferchaud a été réélu dans ses fonctions.

Avec 21,40 % des voix, FO conforte sa deuxième place en terme de représentativité syndicale en Charente-Maritime. On est passés de 12 à 18 sièges sur les 66 à pourvoir dans les trois conseils de prud’hommes du département se félicite René Ferchaud, secrétaire général de l’union départementale, réélu à l’unanimité du congrès pour un troisième mandat.

Lors des dernières élections prud’homales en 2008, FO avait obtenu 18 % des voix. Dans son rapport d’activité, René Ferchaud voit dans cet excellent résultat, en premier lieu, le fruit de l’implication et de la mobilisation des militants dans leurs syndicats FO au sein de leur entreprise et service.

Cette progression découle aussi selon lui du positionnement de FO et sa présence continue pour combattre les régressions arrivant à flots continus : pacte de responsabilité, loi retraites, loi Macron, loi El Khomri, contre réformes de l’État, des rythmes scolaires, du collège….

Un combat nécessaire de défense et de reconquête de droits sociaux

Dans sa résolution générale, le congrès appelle à combattre les politiques d’austérité. Il prône un combat nécessaire de défense et de reconquête de droits sociaux, sources de liberté et de progrès social. Il apporte son soutien aux syndicats dans leur lutte contre les effets désastreux des traités européens et internationaux qui sacrifient le pouvoir d’achat, les emplois et condamnent l’industrie.

Il se prononce également pour l’abrogation de la loi Travail et notamment la remise en cause des majorations des heures supplémentaires, la facilitation des licenciements et l’affaiblissement de la médecine du Travail.

En matière de service public, le congrès revendique le respect du maillage territorial garant de l’égalité de traitement de tous les citoyens. Il combat la mise en place de maisons de services au public, qui concourent à la destruction du service public républicain de qualité. Plus spécifiquement sur la santé, il réitère son opposition aux lois qui organisent la mutualisation des services hospitaliers, ruinent les hôpitaux publics, et alourdissent le travail des agents en le rendant dangereux et remettant en cause la qualité des soins.

Pour défendre les revendications et amplifier cette dynamique, le congrès appelle à poursuivre le développement de FO dans le département en recherchant de nouvelles implantations et en renforçant celles qui existent.

 

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Lundi 23 octobre de 08h00 à 08h15

    Public Sénat
    Jean-Claude Mailly sera l’invité de Public Sénat dans l’émission « Territoires d’Infos (...)
  • Lundi 23 octobre de 19h30 à 20h00

    BFM TV
    Jean-Claude Mailly sera l’invité de Laurent Neumann sur BFM TV.