FO Hebdo n°3212 du 21 septembre 2016 - FO Hebdo

Fraude fiscale et sociale : la guerre est déclarée

, Site internet Force Ouvrière

Recommander cette page

JPEG - 545.7 ko
Myriam El Khomri, Michel Sapin et Christian Eckert lors de la réunion du Comité national contre la fraude sociale et fiscale, à Bercy le 14 septembre 2016. © HAMILTON / REA

RECORD - En 2015, les redressements d’impôts ont dépassé 20 milliards d’euros, un niveau sans précédent.
DÉLINQUANCE - Les entreprises sont responsables de la plupart des infractions.
IRLANDE - La Commission européenne inflige 13 milliards d’euros d’amende à Apple, qui fait appel.

Éditorial, par Jean-Claude Mailly
- Restons nous-mêmes, libres et indépendants

Événement 2-3
- En 2015, la lutte contre la fraude fiscale et sociale a battu tous les records
- Apple : un redressement fiscal historique

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

Actualité 4-5
- Les retraités se mobilisent contre la dégradation de leur pouvoir d’achat
- Automobile : les salariés de FVM obtiennent des garanties de Renault
- Nucléaire : les agents EDF en grève pour défendre Fessenheim
- La fiscalité malmène toujours le pouvoir d’achat des ménages
- Salons de coiffure : un secteur composé à 99 % de très petites entreprises

Idées 6
- Remboursements de santé : un progrès en apparence ?

Pratique 7
- Le chiffre de la semaine
- Juridique - Rupture conventionnelle : le contrat est maintenu jusqu’à l’homologation
- Agenda

Entre militants 8
- Portrait - Il implante FO à la banque Rothschild

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

A propos de cet article

Sur l’auteur

Site internet Force Ouvrière
Site internet : http://www.force-ouvriere.fr/

En complément

Éphéméride

28 février 1956

La troisième semaine de congés payés
Les congès payés sont obtenus à la suite des grèves qui paralysent le pays en 1936, entraînant l’ouverture de négociations avec le patronat sous la tutelle du nouveau gouvernement. Fixés à quinze jours à l’origine, les congés payés minimum obligatoires se sont allongés au XXe siècle par l’action (...)

Les congès payés sont obtenus à la suite des grèves qui paralysent le pays en 1936, entraînant l’ouverture de négociations avec le patronat sous la tutelle du nouveau gouvernement.

Fixés à quinze jours à l’origine, les congés payés minimum obligatoires se sont allongés au XXe siècle par l’action législative : de deux semaines en 1936, ils passent à 3 le 28 février 1956, puis à 4 en 1969 et enfin à 5 semaines en 1982.

Mes droits

Une question ? Une réponse