Service public

La Poste : du nouveau dans la négociation sur le métier de facteur

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

JPEG - 343.3 ko
Photographie de Frédéric Bisson (CC BY 2.0)

Ayant constaté l’insatisfaction de la majorité des organisations syndicales sur son projet d’accord sur les conditions de travail des facteurs, des factrices et de leurs encadrants, la direction de La Poste a finalement fait de nouvelles propositions lors de la négociation d’hier.

La Poste a proposé d’embaucher 3 000 facteurs en CDI à temps plein en 2017, de faire passer au niveau de carrière supérieur tous les facteurs actuellement au grade le moins élevé [1] et de faire en sorte que la prise en charge par les facteurs de parties de tournées en plus de leur propre tournée soit limitée à trente jours par an.

Pour FO, ces avancées ne règlent pas tout

Pour FO, la persévérance commence à payer. Mais, si ces mesures répondent à des revendications fortes qu’elle a portées tout au long des échanges avec La Poste et représentent enfin des avancées dans les négociations en cours, elles ne permettront pas toutefois à elles seules d’atténuer la souffrance au travail des facteurs.

FO Com attend donc de la direction de nouvelles propositions, notamment sur le calcul de la charge de travail.