FO Hebdo n°3225 du 11 janvier 2017 - FO Hebdo

La progression des salaires a du plomb dans l’aile

Recommander cette page

Sont considérés comme ayant un bas salaire les salariés dont la rémunération se situe en dessous de 66% du salaire médian. © Adam Ferguson/The New York Times-REDUX-REA

Tassement - Selon une étude de l’OIT, la croissance des rémunérations au niveau mondial n’a été que de 1,7 % en 2015.
Menace - La généralisation du phénomène risque d’entraîner une nouvelle crise.
Travailleurs pauvres - Dans l’Union européenne, les bas salaires touchent un salarié sur six, précise Eurostat.

Éditorial, par Jean-Claude Mailly
- 2017, l’année des dangers ou des opportunités…

Événement 2-3
- La croissance des salaires ralentit dangereusement alerte l’OIT
- Union européenne : les bas salaires concernent un salarié sur six

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

Actualité 4-5
- Élections dans les TPE : un scrutin essentiel pour les salariés
- En 2016, l’inflation a atteint 0,6 %
- Déneigement des routes : le Haut-Rhin délaisse 665 km
- Les accords de libre-échange devant la Cour de justice de l’UE
- Budget 2017 : bonne année aux entreprises !

Idées 6
- Discrimination dans l’emploi : la lutte pourrait être plus féroce

Pratique 7
- Le chiffre de la semaine
- Juridique - Cassation : extension du domaine du CHSCT (aux sous-traitants)
- Agenda

Entre militants 8
- Portrait - Un syndicat, c’est avant tout un collectif

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

A propos de cet article

En complément

Éphéméride

19 novembre 1915

Exécution de Joe Hill, syndicaliste et chanteur
Joe Hill, né Joel Emmanuel Hägglund Joe Hill (de son vrai nom Joël Emmanuel Hagglund, né en Suède en 1879 et immigré aux États-Unis en 1902), poète, compositeur, chanteur populaire et militant syndicaliste, passé par les armes d’un peloton d’exécution en Utah. Après un procès truqué, le 19 novembre (...)
Joe Hill, né Joel Emmanuel Hägglund

Joe Hill (de son vrai nom Joël Emmanuel Hagglund, né en Suède en 1879 et immigré aux États-Unis en 1902), poète, compositeur, chanteur populaire et militant syndicaliste, passé par les armes d’un peloton d’exécution en Utah. Après un procès truqué, le 19 novembre 1915, il fût condamné pour meurtre dans des circonstances douteuses. Ses dernières paroles furent : « Ne vous affligez pas sur mon sort, organisez-vous ! ».