Portrait - FO Hebdo

Services publics : Pour que vive la cohésion sociale à La Réunion

, Valérie Forgeront

Recommander cette page

JPEG - 345 ko
© V. Forgeront / FO Hebdo

À 48 ans, Janick Cidney est le secrétaire de la section des fonctionnaires d’État FO (FGF FO) à La Réunion. Il se bat pour le maintien des postes d’agents sur ce territoire où les services publics sont le dernier rempart à l’extrême misère.

Aujourd’hui père de deux garçons, Janick Cidney a travaillé pendant des années en métropole. Sa formation d’électrotechnicien l’a conduit chez France Télécom puis au ministère de l’Intérieur. En 2001 il décide de retrouver La Réunion, son île de l’océan Indien. Fonctionnaire, il est chargé de la maintenance des équipements dynamiques de la route. Certains de ses amis sont à FO, première organisation chez les agents de l’État à La Réunion… Il découvre lui aussi le syndicat et le militantisme et participe à la création de la section des fonctionnaires d’État FO (FGF FO) en 2009. Il en devient le secrétaire général en 2012. Alors que ce territoire d’outre-mer compte 4 000 agents dont près de 2 000 à l’État, cette section a permis aux agents de regrouper leurs forces pour peser davantage.

La section a mené des actions pour la défense du complément de rémunération, de l’indemnité temporaire de retraite ou encore pour contester les suppressions de postes

« Le service public est primordial »

Les effectifs publics ont chuté de 30 % en dix ans à La Réunion et cette situation participe à compliquer davantage encore les possibilités de promotion. 220 postes d’agents ont été récemment sauvés grâce à l’action de FO, se réjouit le militant. Plus largement, souligne-t-il, la section FGF, qui mène des actions plus générales avec l’UD et le pôle FO Fonction publique (agents de l’État, de la territoriale et de l’hospitalière) se bat pour le maintien du service public et de ses moyens. Pour ce territoire dont la population vit à 41 % sous le seuil de pauvreté et qui affiche un taux de chômage de 30 %, le service public est primordial pour la cohésion sociale, insiste Janick Cidney.