Communiqué de FO

Smic : Un renouvellement du groupe d’experts inquiétant…

, Marie-Alice Medeuf-Andrieu

Recommander cette page

Le gouvernement a procédé au renouvellement de la composition du groupe d’experts chargé notamment, de produire un rapport avant chaque revalorisation du Smic, par un arrêté du 23 août 2017.

FO s’inquiète de la disparition du sociologue au sein du groupe, au profit de profils purement économiques qui plus est à tendance libérale.

L’inclusion d’un sociologue en 2013 avait pourtant retenu l’assentiment unanime des interlocuteurs sociaux, dans le cadre des travaux organisés sur la réforme du Smic et de son mode de revalorisation.

Cette absence remet en cause pour FO, une diversité de vision qui permettait de garantir la prise en considération du Smic et de ses effets dans tous ses aspects, aussi bien dans sa dimension économique que dans sa dimension sociale.

Il est à craindre une orientation purement économique, qui plus est à portée libérale, des prochains rapports…

FO tient à souligner l’importance du Smic, de son caractère universel et de son mode de revalorisation qui constitue une protection pour le niveau de vie des salariés, et notamment les plus précaires, qui sont surtout des femmes, des familles monoparentales, des salariés à temps partiel... C’est aussi un outil qui dynamise la négociation salariale aussi bien dans les branches que dans les entreprises.

Force Ouvrière invite le gouvernement à rétablir un sociologue au sein du groupe d’experts, afin de garantir une analyse équilibrée.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Marie-Alice Medeuf-Andrieu

Secrétaire confédérale - Secteur Conventions collectives


Négociation collective - Salaires, pouvoir d’achat - Représentativité : collecte et suivi des résultats électoraux - Modes d’organisation du travail


Envoyer un message à Marie-Alice Medeuf-Andrieu

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

18 novembre 1944

En France, ordonnance créant la Haute Cour de justice chargée de juger les hommes qui avaient assumé les plus hautes charges, "chef de l’État, chefs de gouvernement, ministres, secrétaires d’État, commissaires généraux, résidents généraux, gouverneurs généraux et hauts commissaires" sous (...)

En France, ordonnance créant la Haute Cour de justice chargée de juger les hommes qui avaient assumé les plus hautes charges, "chef de l’État, chefs de gouvernement, ministres, secrétaires d’État, commissaires généraux, résidents généraux, gouverneurs généraux et hauts commissaires" sous le gouvernement de Vichy.