Portrait - FO Hebdo

Aude, 27 ans, un engagement qui grandit

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Aude Forissier, 27 ans, déléguée syndicale à la MAIF (assurances), à Bayonne, y travaille depuis l’âge de 19 ans et s’est syndiquée il y a quatre ans quand l’entreprise a décidé de restructurer totalement ses services.

Aude a choisi sans hésiter le syndicat qui s’est dressé contre le plan de la direction : FO. Ses collègues remarquant vite sa facilité à prendre la parole, à exprimer ses désaccords et « à appuyer là où ça fait mal » lorsque nécessaire, ils l’encouragent à se présenter aux élections comme déléguée du personnel. Quatre ans plus tard, elle participe à toutes les réunions paritaires et consacre 60 % de son temps à l’exercice de son mandat, avec le souci permanent que cela pèse le moins possible sur ses collègues.

La chance de ne pas être isolée

Aude parle de sa chance. La chance d’avoir rencontré une équipe qui l’a « portée », de ne pas avoir de problèmes avec sa hiérarchie directe, de ne pas être isolée parce qu’elle appartient à une grosse section et d’avoir rencontré des camarades qui lui ont « bien expliqué ce qu’est l’interpro ». Elle se sent toujours aussi fière d’appartenir à FO, le seul syndicat qui vient de refuser de signer l’accord de méthode sur la réorganisation du temps de travail. « C’est un énorme chantier ouvert par la direction. Et pour nous, une énorme bataille qui commence. » Depuis un an, la jeune femme est également trésorière du syndicat des Assurances des Pyrénées-Atlantiques. Elle participe aussi aux réunions de FO Jeunes. Elle tient en effet à s’engager au-delà de la section MAIF.