Service Public

Le 23 mars à Clermont-Ferrand : Soutien aux douaniers en manifestation nationale

, Finances

Recommander cette page

Communiqué de la Fédération des finances Force Ouvrière

Au moment où le ministre et le Directeur Général des Douanes et des Droits Indirects pavoisent devant les médias, pour annoncer les résultats obtenus en 2016 par cette Administration, les agents sont en colère.

Depuis 2014, un projet stratégique a été mis en oeuvre entraînant la destruction massive d’emplois et le démantèlement de structures douanières sur l’ensemble du territoire.

Une région symbolise parfaitement les choix opérés par Bercy : l’Auvergne.

Si en 2000, cette région comptait 25 implantations des Douanes et Droits Indirects, réparties sur les quatre départements, l’objectif de l’Administration est de n’avoir plus, en 2020, qu’une résidence douanière à Clermont-Ferrand.

Les effectifs opérationnels pour les opérations commerciales seront ainsi divisés au minimum par quatre.

La désertification du service public douanier dans cette région s’aggravera, alors même que le réseau routier comprend, au minimum, deux grands axes de fraude privilégiés par les trafiquants en tous genres.

Dans le même temps, les entreprises se verront privées d’interlocuteur de proximité pour leurs formalités douanières et fiscales.

L’exemple de cette région peut être démultiplié sur l’ensemble du territoire, puisqu’au final ce sont plus d’une centaine de structures douanières qui pourraient fermer en quelques années avec la disparition des services douaniers et de fiscalité indirecte dans de nombreux départements de métropole et la destruction corrélative de plusieurs centaines d’emplois de fonctionnaires exerçant des fonctions régaliennes ! Elles viendraient se rajouter aux 2 350 suppressions d’emplois de ces dix dernières années.

Les demandes des syndicats des Douanes pour prendre connaissance de la cartographie nationale des implantations à l’échéance de 2020, sont restées « lettre morte », malgré les engagements ministériels.

Le 23 Mars, les syndicats des Douanes ont décidé d’une journée d’action avec manifestation nationale à Clermont-Ferrand.

Cette journée sera l’occasion pour les agents de combattre des décisions qui vont à l’encontre de la protection du citoyen dans une période de lourdes menaces terroristes et un bien mauvais coup porté au développement économique.

Elle sera aussi l’occasion de rappeler aux ministres de faire strictement respecter le protocole d’accompagnement social, régulièrement bafoué par l’Administration des Douanes dans sa mise en œuvre.

La Fédération des Finances FO soutient pleinement cette journée de mobilisation et une délégation de son secrétariat sera présente à la manifestation clermontoise.