16 magasins Kookaï vont fermer, c’est la continuité du plan de licenciements

Vivarte, la suite par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

La Section FO a fait une demande d’une réunion extraordinaire du CHSCT, qui reste sans réponse à ce jour. Pourtant les inquiétudes sont grandes au sein des magasins.

Et demain que deviendront les salariés des « sièges » Naf-Naf, Chevignon et Kookaï qui seront regroupés sur un même site ?

Est-ce que la direction du groupe Vivarte qui cherche à faire des économies va maintenir des postes en triplon ?

Pour la section FO Kookaï, c’est l’horreur de voir ce massacre social. Elle appelle l’ensemble des élus au CE et CHSCT à se mobiliser pour mettre en oeuvre toutes les expertises nécessaires pour défendre l’emploi et les conditions de travail et démontrer qu’il y a d’autres solutions.

La Section fédérale FO Commerce ne peut qu’acter que les sections FO André et Kookaï ont eu raison de refuser de signer les accords de destruction d’emploi au sein du groupe Vivarte et de retirer sa signature de l’accord La Halle.

Il était certain que les actionnaires du groupe Vivarte ne se limiteraient pas à plus de 1 700 emplois du plan de restructuration chez André, Kookaï et La Halle validé cet été.

Une nouvelle enseigne du groupe est touchée, ce qui rallonge la liste des futurs chômeurs. C’est 12 magasins La Halle aux Chaussures qui sont menacés…

Où s’arrêteront-ils ?

FO Commerce craint que tout sera mis en oeuvre pour liquider l’emploi et les droits des salariés. Il n’y a pas de petites économies. « Chez ces gens-là, on ne pense pas »… on compte.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Commerce : Les salariés de Vivarte manifestent contre les licenciements

Emploi et Salaires

Mercredi 24 juin, premier jour des soldes, les salariés de La Halle, filiale du groupe d’habillement Vivarte, ont fait grève à l’appel de leurs syndicats, notamment de FO, pour protester contre les 1 500 licenciements prévus dans les magasins. Alors que des suppressions d’emplois sont aussi (...)

La colère des salariés de Vivarte

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

A l’appel des syndicats du groupe d’habillement (La Halle, Kookaï, André…) dont FO, les salariés ont manifesté devant le siège social mardi 28 avril, jour où se tenait un comité central d’entreprise concernant un plan de 1 600 suppressions de postes. Les syndicats ont adressé une lettre ouverte au P-DG (...)

L’alerte : groupe Vivarte

Entre Militants

Après un important plan social en mars, avec 1 700 suppressions de postes en tout dans différentes enseignes dont La Halle aux Vêtements très touchée, le groupe Vivarte s’apprête à fermer près d’une quarantaine de magasins, 16 pour La Halle aux Chaussures, 4 ou 5 Kookaï et 7 André. Une douzaine de (...)