275 millions d’euros

Le chiffre par Michel Pourcelot

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Au seul titre des heures supplémentaires, sont dus aux policiers quelque 275 millions d’euros, un montant qui cumule des années et des années de retard, a reconnu le ministre de l’Intérieur le 18 décembre 2018, avant de recevoir des syndicats de policiers réunis en une intersyndicale comprenant Unité SGP Police-FO. Ces derniers étaient venus non seulement faire part des difficultés des policiers dans l’exercice de leur métier, mais aussi de leurs problèmes de pouvoir d’achat.

Ils ont fini, au bout de quelque 48 heures de négociations, dans la nuit du 19 décembre 2018, par obtenir rapidement gain de cause : C’est ce qu’on voulait, on voulait une amélioration immédiate du pouvoir d’achat, a expliqué le secrétaire général d’Unité SGP Police-FO, Yves Lefebvre.

Les policiers réclamaient notamment, comme nombre de salariés, une revalorisation salariale, et, comme l’ensemble des fonctionnaires, ils dénonçaient le gel de leur indice depuis plusieurs années.

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

Les policiers en colère seront reçus par François Hollande

Mobilisation par Clarisse Josselin

À l’initiative de FO et à l’appel de tous les syndicats, près de 10 000 policiers ont manifesté le 14 octobre devant le ministère de la Justice. En province, des rassemblements ont été organisés devant les tribunaux. Venus soutenir leur collègue gravement blessé le 5 octobre en Seine-Saint-Denis, ils ont réclamé davantage de protection et de reconnaissance.

L’appel : Fonctionnaires de police

Entre Militants

Les trois syndicats de policiers, dont Unité SGP Police-FO, appelaient ensemble, le 14 octobre, à un rassemblement devant le ministère de la Justice à Paris, ainsi que devant les tribunaux en province. Alors que début octobre un policier a été grièvement blessé lors d’une mission, les syndicats (...)