Emploi et Salaires

28 juin : une première mobilisation interprofessionnelle

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Le 28 juin, manifestation à Paris à l’appel de l’URIF-FO, de la CGT et des organisations de jeunesse Unef, UNL et FIDL. Photographie : F. Lambert (CC BY-NC 2.0)

Le 28 juin, FO, la CGT, et les organisations de jeunesse Unef, UNL et FIDL ont mobilisé un peu partout en France salariés, jeunes, chômeurs et retraités, pour la défense du modèle social et républicain, menacé par les projets du gouvernement. Il s’agissait d’une première journée interprofessionnelle s’inscrivant dans la construction d’une plus large mobilisation interprofessionnelle dès septembre 2018, comme l’ont rappelé les organisateurs.

On est là pour prendre date

On n’est pas là pour faire un chiffre, on est là pour prendre date, a rappelé Pascal Pavageau, secrétaire général de FO. Les organisations syndicales et de jeunesse à l’origine du mouvement, ont invité les autres syndicats à se réunir dès fin août pour analyser la situation sociale et envisager les initiatives à prendre.

Cette initiative s’inscrit dans le mandat confié au bureau confédéral et à la Commission exécutive de FO par le XXIVe congrès confédéral (23 au 27 avril 2018), dont la résolution souligne la nécessité de la perspective d’une mobilisation interprofessionnelle, y compris par la grève interprofessionnelle et en lien avec toutes les confédérations syndicales.

 

24 - Périgueux