Communiqués

Chiffres du chômage : Le gouvernement change, le chômage poursuit sa hausse

, Stéphane Lardy

Recommander cette page

Comme l’avait laissé entendre le Premier ministre lors de son intervention télévisuelle en début de semaine, les chiffres publiés par Pôle emploi sur le nombre de personne en recherche d’emploi en juillet sont très mauvais.

En effet, pour le mois de juillet 2014, le nombre de demandeurs d’emploi, sans emploi et tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (catégorie A), en France métropolitaine augmente de 0.8 % sur un mois soit 26 100 demandeurs d’emploi en plus. Le nombre total de demandeurs d’emploi obligés de faire des actes positifs de recherche d’emploi (cat A,B et C) s’élève désormais à 5 083 000 personnes soit une augmentation de 0.8 % sur un mois et 5 %sur un an.

Le chômage de longue durée (inscription depuis 3 ans ou plus) continue sur sa lancée avec désormais une hausse de 17.8% sur un an. Ce sont désormais 654 900 personnes qui sont inscrites à Pôle emploi depuis 3 ans ou plus.

Pour FO, cette situation résulte très clairement de l’entêtement du pouvoir exécutif à poursuivre sa politique d’austérité. A cet égard, la constitution du gouvernement Valls 2 ne fait que renforcer l’inquiétude de FO sur la poursuite de politiques économiques et sociales encore plus tournées vers l’unique baisse du coût du travail et la dérégulation sociale.

FO continue de dénoncer le pacte de responsabilité qui accorde aides financières aux entreprises, sans condition ni contrepartie, permettant ainsi à certaines d’entre elles de distribuer des millions d’euros de dividendes à leurs actionnaires au lieu d’investir dans l’appareil de production et de créer des emplois. Un changement de politique macroéconomique tant au niveau européen et national est plus que jamais urgent et indispensable. Cette politique doit être axée sur la relance de la consommation, le soutien au pouvoir d’achat, aux services publics, et également le développement de véritables investissements industriels.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Agenda

Tous les événements à venir

  • Lundi 18 février de 20h40 à 21h00

    RFI
    Yves Veyrier sera invité, en direct, dans l’émission « Le débat du jour », animée par Guillaume (...)
  • Mardi 19 février de 17h50 à 18h00

    France Info
    Yves Veyrier sera invité dans « L’interview éco », avec Jean Leymarie, sur France (...)

Éphéméride

18 février 1796

En France, suppression de l’assignat, qui ne valait presque plus rien (moins que le prix du papier) et fut remplacé un mois plus tard par des mandats territoriaux gagés sur les biens nationaux non encore vendus. Démentant l’espoir mis en lui, le nouveau papier s’effondre encore plus vite que (...)

En France, suppression de l’assignat, qui ne valait presque plus rien (moins que le prix du papier) et fut remplacé un mois plus tard par des mandats territoriaux gagés sur les biens nationaux non encore vendus. Démentant l’espoir mis en lui, le nouveau papier s’effondre encore plus vite que l’assignat : le 4 février 1797, le mandat est démonétisé, les impôts devant être acquittés en numéraire.