Communiqué de la FO Métaux

FagorBrandt : Enfin !

, Métaux

Recommander cette page

La Fédération FO Métaux a pris note avec satisfaction de la décision du tribunal de commerce de Nanterre du mardi 15 avril concernant la reprise de FagorBrandt. Cela démontre qu’il est toujours possible de fabriquer du gros électroménager sur notre territoire et que le « Fabriqué en France » a toujours un sens.

Dans ce dossier, l’action du gouvernement a été déterminante, mais pour autant, tout n’est pas réglé pour l’ensemble des salariés. En effet, la nouvelle entité constituée devrait s’appeler « Brandt France » et conserverait 1.200 postes sur les 1.800 que compte le groupe dans l’hexagone. Par ailleurs, le tribunal a également retenu deux autres projets pour les sites vendéens d’Aizenay et de la Roche-sur-Yon. A terme, cela pourrait sauver 149 emplois supplémentaires !

FO Métaux va poursuivre son combat syndical pour l’emploi et plus particulièrement pour les 449 salariés qui n’ont aucune solution à ce jour.

C’est maintenant au groupe algérien Cevital de démontrer qu’il peut relancer FagorBrandt. Pour FO Métaux, la banque publique d’investissement (BPI) doit continuer de tout mettre en oeuvre pour aider financièrement le redémarrage des activités. Il en va de l’avenir de ce dernier fleuron du secteur gros électroménager en France. L’industrie et l’emploi doivent demeurer « le leitmotiv » de notre pays.

Voir en ligne : FO Métaux - Site internet

A propos de cet article

Sur l’auteur

Métaux

Secrétaire général
Frédéric HOMEZ
9, rue Baudouin
75013 PARIS

Téléphone : 01 53 94 54 00
Fax : 01 45 83 78 87
E-mail : contact@fo-metaux.fr

Site internet : http://www.fo-metaux.com

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément