FagorBrandt : Enfin !

Communiqué de la FO Métaux par Métaux

La Fédération FO Métaux a pris note avec satisfaction de la décision du tribunal de commerce de Nanterre du mardi 15 avril concernant la reprise de FagorBrandt. Cela démontre qu’il est toujours possible de fabriquer du gros électroménager sur notre territoire et que le « Fabriqué en France » a toujours un sens.

Dans ce dossier, l’action du gouvernement a été déterminante, mais pour autant, tout n’est pas réglé pour l’ensemble des salariés. En effet, la nouvelle entité constituée devrait s’appeler « Brandt France » et conserverait 1.200 postes sur les 1.800 que compte le groupe dans l’hexagone. Par ailleurs, le tribunal a également retenu deux autres projets pour les sites vendéens d’Aizenay et de la Roche-sur-Yon. A terme, cela pourrait sauver 149 emplois supplémentaires !

FO Métaux va poursuivre son combat syndical pour l’emploi et plus particulièrement pour les 449 salariés qui n’ont aucune solution à ce jour.

C’est maintenant au groupe algérien Cevital de démontrer qu’il peut relancer FagorBrandt. Pour FO Métaux, la banque publique d’investissement (BPI) doit continuer de tout mettre en oeuvre pour aider financièrement le redémarrage des activités. Il en va de l’avenir de ce dernier fleuron du secteur gros électroménager en France. L’industrie et l’emploi doivent demeurer « le leitmotiv » de notre pays.

 Voir en ligne  : FO Métaux - Site internet

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Cumul emploi-retraite : de nouvelles règles depuis le 1er janvier 2015

Lettre @ Secteur Retraites du 13 février 2015 – n°81 par Secteur Retraites

Les règles de cumul emploi-retraite sont modifiées pour les assurés dont la première retraite de base a pris effet à compter du 1er janvier 2015. Ainsi, toute activité reprise après la liquidation de la pension ne génère plus de droits nouveaux à retraite de base ou complémentaire (droits directs ou (...)

CPNE de la Banque : 2014, une nouvelle année noire pour l’emploi dans les banques.

Communiqué de la FEC-FO - Section Banques et Stés Financières par Employés et Cadres

Ce jour se déroulait la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi dans les banques AFB. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle fut sans surprise.
En effet, malgré les milliards d’euros de bénéfices en 2014, les banques françaises ont continué à détruire des emplois.
Ce sont près de 3 000 postes (...)