Licenciement abusif et grève de la faim chez Aldi

Communiqué de la FGTA-FO par FGTA-FO

Une salariée de l’entrepôt Aldi Marché de Bois-Grenier (Nord) vient d’être licenciée pour s’être rendue trop souvent aux toilettes, avoir « -triché- » sur des commandes et ne pas avoir justifié deux absences, motifs qu’elle conteste.

Elle a décidé d’entamer ce lundi une grève de la faim pour dénoncer son licenciement pour « faute grave » qu’elle estime « abusif ».

Pour l’heure, la direction n’a toujours pas réagi face à la détresse de cette salariée qui se bat pour conserver son emploi dans une région durement touchée par le chômage, et dans le cadre duquel elle n’a jamais connu le moindre problème depuis 13 ans qu’elle est en poste.

La déléguée syndicale FO Cathy Jaspart, l’Union départementale FO du Nord et la FGTA-FO dénoncent une politique de la peur menée par la direction d’Aldi, politique qui s’est exacerbée depuis la grève de février menée dans le cadre des Négociations annuelles obligatoires sur les salaires.

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Logistique : première victoire de FO chez Intermarché

Emploi par Clarisse Josselin

Le ministère du Travail a invalidé fin septembre le licenciement de cinq anciens élus FO, après la fermeture de la base logistique Intermarché de Lectoure en octobre 2015. Le combat se poursuit pour les ex-salariés qui contestent en justice le caractère économique de leur licenciement.

Un diagnostic limpide : la santé au travail en piteux état

Communiqué de Force Ouvrière par Jocelyne Marmande

À l’occasion de la remise du rapport « Aptitude et médecine du travail » le 21 mai 2015, Force Ouvrière réaffirme haut et fort que non seulement les réformes engagées ne sauveront pas la médecine du travail, mais, pire, que cette dernière ne garantira plus la protection de millions de travailleurs en (...)