Communiqués

Régression énergétique | FO vote contre

, Pascal Pavageau

Recommander cette page

En Conseil national de transition écologique (CNTE) de ce jour, Force Ouvrière a voté contre le projet d’avis relatif au projet de loi de programmation « pour un nouveau modèle énergétique »

Force Ouvrière rappelle tout d’abord l’absence de concertation du gouvernement dans la période de finalisation de son projet de loi.

Sur le fond, Force Ouvrière dénonce des orientations importantes du projet de loi : le dogme de réduction par deux de la consommation d’énergie en 2050 est absurde. Celui-ci répond d’une logique de décroissance. La création d’un plafond de production d’électricité nucléaire est hypocrite et économiquement comme socialement dangereuse. L’obligation de rénovation thermique des logements aux frais des ménages n’est pas acceptable, a fortiori en pleine modération salariale et baisse du pouvoir d’achat. L’ouverture des concessions hydrauliques à la concurrence, jamais débattue lors du débat national en 2013, doit être retirée.

Force Ouvrière regrette que ce projet ne traduise pas une grande politique publique de l’énergie, ambitieuse pour le mix énergétique, l’innovation, les emplois et la croissance, notamment par l’intervention publique.

Sur l’avis du CNTE, le ministère a refusé d’examiner les amendements portés par Force Ouvrière lors de la dernière réunion de la commission spécialisée du CNTE, contrairement aux engagements donnés par sa présidente.

Ce projet de loi, comme la procédure menée au niveau du CNTE, sont clairement cadrés par des impératifs budgétaires, idéologiques et politiciens.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Pascal Pavageau

SECRETARIAT GENERAL


Marche générale de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
Organisation dont les Outre-mer
Représentation de la Confédération et expression publique
Relations internationales
Responsable du dialogue social, des relations avec le personnel de la Confédération et des Ressources Humaines
Union Confédérale des Retraités (UCR)


Envoyer un message à Pascal Pavageau

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

24 juin 1793

En France, les Montagnards promulguent une nouvelle Constitution (dite de l’an I). Elle est très démocratique et très décentralisatrice et donne un pouvoir considérable aux assemblées d’électeurs. Elle est cependant destinée à ne s’appliquer qu’en temps de (...)

En France, les Montagnards promulguent une nouvelle Constitution (dite de l’an I). Elle est très démocratique et très décentralisatrice et donne un pouvoir considérable aux assemblées d’électeurs. Elle est cependant destinée à ne s’appliquer qu’en temps de paix.