Portrait

À La Poste, le syndicalisme est parfois aussi un sport de combat

, Valérie Forgeront

Recommander cette page

Il est facteur à Nice, sportif de haut niveau en full-contact mais aussi militant FO. Actuellement, quand il n’est pas sur le ring, Kamel Jebir se bat pour obtenir que la direction de La Poste lui accorde la promotion à laquelle il a droit.

À 34 ans, Kamel Jebir est facteur dans les Alpes-Maritimes, agent contractuel (ACC12) depuis dix ans sur un secteur courrier de Nice. Il a rejoint FO il y a huit ans. Le célibataire est rapidement passé au militantisme. J’ai adhéré à FO car le syndicat privilégie la négociation, acte ce qu’il obtient et continue le combat pour obtenir davantage. Kamel, un postier comme les autres ? À cela près qu’il détient le double titre de champion d’Europe et du monde de full-contact, un sport de combat rattaché à la Fédération de karaté. L’an prochain il remet ses titres en jeu. Si du lundi au samedi ce jeune homme porte la casquette de facteur de 8h à 14h30 et livre plus d’un millier d’adresses, il partage le reste de son temps entre ses activités syndicales et les entraînements intensifs.

Une promotion lui apporterait 100 euros de plus par mois

2020

C’est l’année limite pour l’obtention de toutes les promotions pour les agents de La Poste selon l’accord courrier.

Ses efforts sont-ils reconnus par La Poste ? Par ses collègues, oui. Par la direction, pas vraiment. Le facteur, spécialiste du K.-O. sur le ring, est maintenu au premier niveau de fonction, cela malgré l’accord courrier signé en janvier 2017 par FO COM et qui prévoyait des promotions, indique FO COM Alpes-Maritimes, s’étonnant par ailleurs que La Poste ne sponsorise pas Kamel, sportif professionnel depuis 2014. « S’il obtenait sa promotion, il percevrait environ 100 euros de plus par mois. » Pour l’instant, explique Kamel, je dois prendre parfois des congés pour m’entraîner ou pour les compétitions. Quant à la promotion attendue : J’ai demandé plusieurs fois à l’obtenir. La direction ne me l’a jamais proposée. L’accord courrier prévoit que toutes les promotions seront accordées d’ici à 2020, indique Kamel. On ne peut qu’espérer que cela lui permettra d’être reconnu rapidement.