[Anniversaire] Zorro a 100 ans

Culture par Christophe Chiclet, journaliste L’inFO militante

Le personnage de Zorro a été créé il y a tout juste un siècle, fruit de l’imagination de l’écrivain américain Johnston McCulley. Mais pas uniquement de l’imagination car ce vengeur du peuple a bel et bien existé.

Un cavalier qui surgit hors de la nuit, court vers l’aventure au galop, son nom, il le signe à la pointe de l’épée, d’un Z qui veut dire Zorro. Les paroles de ce générique ont bercé l’enfance, la jeunesse de générations. Mais la majorité ignore que ce personnage de cape et d’épée a vu le jour fin 1919, sous la plume de Johnston McCulley, journaliste américain devenu écrivain à succès.

Les personnages de justiciers au grand cœur, redresseurs de torts, historiques ou purement fictionnels sont nombreux. Mais selon les spécialistes de Zorro, universitaires et chercheurs, Zorro est un personnage bien réel. Il s’agit d’un aventurier irlandais du XVIIe siècle, William Lamport. Pour échapper à l’occupation et l’oppression anglaise, il quitte son île pour le Mexique où il prend le nom de Guillen Lombardo. Séduit par la culture indigène, il est vite révolté par les violences quotidiennes qu’infligent aux Indiens et aux « Négros », les envahisseurs espagnols. L’Irlando-mexicain va donc soutenir ces populations, dans la lignée des bandits d’honneur corses et des Balkans ottomans. Une sorte d’ancêtre du mouvement zappatiste du Chiapas.

Livres, films, série

McCulley publie ses trois romans sur Zorro de 1919 à 1935. En France, dès 1959, les éditions Hachette éditent le vengeur masqué dans ses Bibliothèques rose et verte pour la jeunesse. Rapidement, le cinéma s’empare de Zorro avec la sortie dès 1920 du Signe de Zorro de Fred Niblo, avec Douglas Fairbanks dans le rôle. Depuis, ce ne sont pas moins de 55 films qui vont vanter la gloire du cavalier en noir, sous les traits d’Alain Delon, d’Antonio Banderas, entre autres.

Mais ce n’est pas le grand écran qui va faire la gloire du vengeur des pauvres. C’est en effet une série produite par les studios Disney (78 épisodes de 1947 à 1961) qui va marquer des générations de spectateurs à travers le monde. En scène, on retrouve les inoubliables Guy Williams en Don Diego de la Vega, Gene Sheldon en Bernardo et le savoureux Henry Calvin en sergent Garcia.

Ce trio, à la fois intrépide, attachant et comique va faire de cette série une icône culturelle majeure à travers des décennies au même titre que Superman ou Tarzan. D’ailleurs on peut encore aujourd’hui même regarder Zorro sur une chaîne de la TNT française.

Zorro et sa symbolique restent de nos jours un sujet inépuisable. Que ce soit en Amérique latine ou en Asie du Sud-Est, de nouvelles séries lui ont été consacrées et récemment tournées. D’ailleurs, l’acteur mexicain Gaël Garcia Bernal se glissera prochainement dans la peau du héros dans une nouvelle version futuriste du mythe, intitulée « Z » (rien à voir avec Costa-Gavras !), réalisé par Jonas Cuaron.