Calendrier de l’avent : FO ouvre la case succès !

Communiqués de FO par Frédéric Souillot

Droits réservés

C’est dans un contexte social marqué notamment par une inflation galopante que les agents publics des trois versants de la Fonction publique votaient pour désigner leurs représentants.

Le slogan « Le service public a une histoire, donnons-lui un avenir » marquait l’importance de ce scrutin pour eux mais aussi, bien au-delà, pour l’ensemble de la cohésion sociale de notre pays. En effet, l’avenir du service public dépend de l’engagement contre les politiques d’austérité et contre la privatisation des missions essentielles de l’État, de l’hôpital et des collectivités locales.

La confédération FO confirme dores et déjà sa place de première organisation dans la Fonction publique de l’État et progresse.

Les militants de Force Ouvrière se sont pleinement investis dans la campagne, associant la défense des intérêts des agents – emplois, salaires et rémunérations, conditions de travail, titularisations, carrières et statuts – à celle du besoin pour les citoyens d’un service public républicain. Le service public et ses agents ne sont pas une « dépense ». Ils incarnent la république sociale et sont un investissement essentiel à l’égalité et à la fraternité républicaines.

FO salue l’engagement de tous ses militants et les remercie pour leur travail sur le terrain, dans les sections, syndicats, syndicats nationaux, unions départementales et fédérations, du privé comme du public. Nous venons de prouver, une nouvelle fois, qu’en interpro, nous sommes plus forts, ensemble !

D’ores et déjà, dès le 9 décembre, FO continuera de porter les revendications légitimes des personnels.

Vive notre confédération ! Félicitations à nous tous ! Bravo !

Frédéric Souillot Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Déclaration du 25 janvier de l’intersyndicale

Communiqués de FO

Les organisations syndicales de salariés sont reçues aujourd’hui par la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale sur le projet de loi relatif à la réforme des retraites.

OPCO : la nouvelle Convention d’Objectifs et de Moyens doit rester librement négociée entre l’opérateur et l’Etat

Communiqués de FO par Michel Beaugas, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

2023 est synonyme de négociation pour les opérateurs de compétences (OPCO). En effet, selon les dispositions législatives et réglementaires en vigueur, tous les trois ans, les OPCO et le Ministre en charge de la formation professionnelle doivent conclure une nouvelle convention d’objectifs et de moyens (COM).