[05/11/2019] Ce qui change

Vos droits par Michel Pourcelot

© Jean-Claude MOSCHETTI/REA

 Les tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz naturel hors taxe d’Engie ont augmenté de 3% en moyenne le 1er novembre 2019, soit de 3,2% pour le chauffage au gaz, de 1,8% pour le double usage, cuisson et eau chaude, et de 0,8% pour la cuisson.

 La « complémentaire santé solidaire » a remplacé, le 1er novembre 2019, la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l’aide au paiement de la complémentaire santé (ACS). Pour les assurés de l’actuelle CMU-C, cette « complémentaire santé solidaire » reste gratuite, avec le même niveau de remboursement, pour un célibataire gagnant moins de 746 euros par mois, ou un couple avec enfant en dessous de 1 343 euros. Pour ceux qui sont éligibles à l’ACS (ressources n’excédant pas 12 084 € par an pour une personne seule et 18 126 € par an pour un couple), la « participation financière » est croissante avec l’âge : 8 euros par mois jusqu’à 29 ans, 14 euros entre 30 et 49 ans, 21 euros entre 50 et 59 ans, 25 euros entre 60 et 69 ans, et 30 euros à partir de 70 ans.

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

[Chiffres] Ce qui a changé au 28 mars 2018

Au quotidien

Les tarifs réglementés de vente hors taxes d’Engie vont baisser, au 1er avril 2018, de 0,4% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,7% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 1,2% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Le Conseil d’Etat scelle le sort des tarifs réglementés du gaz naturel

Communiqué de l’AFOC par AFOC

Saisi par l’Association Nationale des Opérateurs Détaillants en Énergie (ANODE) qui souhaitait l’annulation du décret du 16 mai 2013 relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel, le Conseil d’État, par sa décision du 19 juillet dernier, vient de sceller le sort des dits tarifs réglementés au (...)