Centenaire de l’OIT : adoption historique d’une nouvelle convention

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre

En 1919, la première norme adoptée était celle limitant le temps de travail à 8 h par jour. En 2019, l’OIT se dote de sa 190e convention afin de lutter contre les violences et harcèlement dans le monde du travail.

FO se félicite de l’adoption de ce nouvel instrument, et de sa recommandation, qui affirment que chaque travailleur sans exception a le droit à un lieu de travail sûr et exempt de toute forme de violence. C’est une avancée historique pour les femmes, l’égalité de genre ayant une place prépondérante dans l’instrument, et pour les personnes vulnérables.

Novateur, l’instrument apporte protection aux victimes, mais aussi aux témoins des violences et affirme que le monde du travail ne s’arrête pas au lieu de travail. Il couvre ainsi notamment les trajets, les espaces de repos, les vestiaires et prend en compte l’impact des violences domestiques sur le travail. Inclusif, il offre une couverture large, refusant toute discrimination d’aucune sorte, et incluant les demandeurs d’emploi, les stagiaires, les travailleurs de l’économie informelle ou encore les bénévoles.

Soutenu par de nombreux gouvernements, dont la France, Force Ouvrière appelle maintenant la France à la ratification la plus rapide de ce nouvel instrument.

Marjorie Alexandre Secrétaire confédérale au Secteur International, Europe et Migrations

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Une victoire juridique européenne contre le plafonnement des indemnités : bonne nouvelle pour les travailleurs français !

Communiqué de FO par Frédéric Souillot, Marjorie Alexandre

Le syndicat italien CGIL a obtenu gain de cause devant le Comité Européen des Droits Sociaux (CEDS) – organe officiel chargé d’interpréter la Charte Sociale Européenne – dans une décision publiée le 11 février dernier contre le plafonnement des indemnités pour licenciement injustifié introduit par le Jobs Act – une réforme du droit du travail italien de 2015 – similaire au plafonnement français introduit par les ordonnances travail de septembre 2017.

Privatisation du paiement de l’impôt !

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Suite à l’obligation du paiement en ligne sur Internet pour tout impôt supérieur à 300 € et l’interdiction de régler en espèces dans certaines trésoreries, les contribuables pourront bientôt acquitter leurs impôts, taxes ou même factures de cantines dans plus de 600 bureaux de tabac dans certains départements pour la phase expérimentale.