Cessions des magasins C&A : le compte n’y est pas !

Commerce par Employés et Cadres

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière - Section fédérale du Commerce & VRP

Force Ouvrière fustige la position de la direction de C&A France qui sacrifie ses salariés sans leur laisser le choix d’accepter ou non le transfert de leurs contrats chez Chaussea et Stokomani, et refuser le reclassement plaidé par certains, en particulier les magasins situés en région parisienne dont le bassin d’emplois offre de multiples possibilités.

Les informations sont arrachées sur l’organisation, les négociations et l’issue de ces projets qui n’en sont déjà plus, tout semble déjà plié !

Force Ouvrière souhaite un véritable dialogue avec la direction de C&A France. Les dirigeants doivent assumer leurs responsabilités et les erreurs stratégiques qui ont déjà coûté cher aux salariés !

Force Ouvrière prône une véritable concertation avec les instances représentatives du personnel et les organisations syndicales afin d’étudier les demandes de chaque salarié concerné par ces cessions !

Force Ouvrière appelle l’ensemble des salariés des 13 magasins en projet de cession à se mobiliser dès le 26 janvier 2018 par tous les moyens nécessaires : grève, débrayage, rassemblement, pour faire entendre la voix des petites mains invisibles !

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Pour les salaires, la mobilisation se poursuit chez C&A

Commerce par Mathieu Lapprand

Le travail a repris ce mardi 22 mars après la grève votée le 18 mars dernier suite aux « propositions méprisantes » de la direction de C&A dans le cadre des négociations annuelles obligatoires sur les salaires. D’autres modalités d’action sont prévues.

C&A annonce une restructuration à la presse… mais oublie d’informer ses salariés

Commerce par Employés et Cadres

Lors du Comité Central d’Entreprise du 30 septembre 2016, la direction de C&A France a fait une présentation très succincte des axes stratégiques de l’entreprise. Aucune information n’a été donnée aux représentants du personnel quant à un projet d’ampleur de fermeture de magasins, tout juste une information sur le recours à l’assistance d’un cabinet de consultants.