Cheminots : À FO quand on dit non, on dit non !

Retraite par Cheminots

© F. BLANC

Communiqué de FO Cheminots

Ce lundi se tiendra une table ronde entre le gouvernement et des Organisations Syndicales des cheminots sur le dossier brûlant des retraites.

FO Cheminots a fait savoir dès sa première rencontre avec le conseiller social du Secrétaire d’État Jean-Baptiste Djebbari que sur le dossier des retraites aucune porte de discussion n’était ouverte.

Fort de la position du Comité Confédéral National (parlement de l’organisation) pour Force Ouvrière les revendications sont claires :

 Non au régime unique de retraite par points !
 Maintien des 42 régimes existants !
 Retrait du projet de loi Macron/Delevoye !

Alors, quand on dit retrait d’un projet sur une telle contre-réforme et bien le moment n’est pas aux discussions mais à l’opposition.

Négocier c’est accepter le projet, c’est l’avaliser !

Ne tombons surtout pas dans le piège de la division. Tous les salariés doivent rester unis pour faire échouer ce projet de loi. Même si le gouvernement fait des annonces positives pour désamorcer le mouvement, il mettra les cheminots au même régime que les salariés à un autre moment.

Ils nous ont déjà fait le coup lors des précédentes contre-réformes sur les retraites.

C’est pourquoi la fédération FO Cheminots se refuse à ce genre d’exercice. Et demain, au lieu de tergiverser au ministère, la fédération sera au plus proche de ses militants pour construire la grève illimitée à partir du 5 décembre.

Oui au maintien des retraites sur un système par répartition, solidaire et intergénérationnel !

RÉSISTER, REVENDIQUER, RECONQUÉRIR !

Cheminots Secrétaire Général

Sur le même sujet

FO, fer de lance de la mobilisation à la gare du Nord

Réforme ferroviaire par Jamel Azzouz

Au septième jour de grève à la SNCF, l’assemblée générale à la gare du Nord, à Paris, a fait le plein mardi 17 juin. « Comme au premier jour », assure François Grasa, qui y prend chaque matin la parole au nom de FO, premier syndicat sur le site.