Communiqué de Force Ouvrière

Chiffre du chômage : toujours plus haut !

Recommander cette page

Inexorablement la courbe du nombre de demandeurs d’emploi continue de progresser. Pour le mois de septembre 2014, toutes les catégories sont à la hausse : + 0,6 % pour la catégorie A, + 0,4 % pour les moins de 25 ans, + 0,9 % pour les plus de 50 ans.

Le chômage de longue durée explose (un an ou plus) : + 10 % sur un an !

Face à cette situation dramatique et sous la pression de la commission européenne, le gouvernement n’avance même plus caché : accélération de la baisse des dépenses publiques, remise en cause de l’universalité des droits sociaux et attaque contre le Code du travail.

Faire du contrat unique et de la remise en cause de l’indemnisation du chômage l’alpha et l’omega de la politique économique et sociale relève, soit de la provocation, soit d’une absence totale de réflexion sur le socle de droit qui constitue l’une des clefs de voûte de la République sociale. Ce n’est pas en s’attaquant aux plus défavorisés que les pouvoirs publics gagneront la bataille contre le chômage de masse qui frappe la France.

Une autre politique économique et sociale basée sur la défense du service public, l’augmentation du pouvoir d’achat, la préservation des droits sociaux, est possible ! Elle nécessite une réorientation des politiques européennes tournée notamment vers l’investissement productif, une relance massive de la consommation des ménages et la fin des politiques d’austérité.

C’est ce que Force Ouvrière réaffirmera le 16 décembre 2014 lors du rassemblement national qu’elle organisera à Paris.

A propos de cet article

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

23 mai 1618

Début de la guerre de Trente Ans
Défenestration de Prague, contre les gouverneurs impériaux ; deux d’entre eux sont précipités d’une fenêtre par les protestants des états de Bohême dont l’empereur Mathias a violé les droits religieux concédés par la lettre de majesté. En fait, l’aristocratie protestante se révolte contre la domination (...)

Défenestration de Prague, contre les gouverneurs impériaux ; deux d’entre eux sont précipités d’une fenêtre par les protestants des états de Bohême dont l’empereur Mathias a violé les droits religieux concédés par la lettre de majesté. En fait, l’aristocratie protestante se révolte contre la domination catholique. Cet événement marque le début de la guerre de Trente Ans (1618-1648).