CNAF : la fraude ? 0,36 % des allocataires

Le chiffre de la semaine par  Michel Pourcelot

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

La Caisse nationale d’allocations familiales estime que le pourcentage de ses allocataires concernés par la fraude aux prestations sociales en 2016 se monte à seulement 0,36%. Le chiffre est cité par le Défenseur des droits dans son rapport Lutte contre la fraude aux prestations sociales : à quel prix pour les droits des usagers ?, publié le 6 septembre et fort critique envers le dispositif de lutte qui souffre d’une complexité qui met à mal l’objectif de simplification administrative. Il est si simple de faire compliqué...

La tenaille

Le rapport note aussi que l’usager est pris en tenaille entre une procédure déclarative d’accès aux prestations sociales propice aux erreurs et un dispositif de plus en plus étoffé de lutte contre la fraude, véhiculant la suspicion d’une fraude massive de la part des bénéficiaires. Mais peut-être était-ce un peu le but recherché...

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

La nouvelle prime d’activité : pour qui ? Comment ?

Juridique par Evelyne Salamero

La prime d’activité, qui remplacera à partir du 5 février à la fois le RSA dit d’activité (perçu par les salariés les plus pauvres) et la prime pour l’emploi, est un complément de revenu mensuel auquel peuvent prétendre les travailleurs âgés d’au moins dix-huit ans qui perçoivent une rémunération inférieure (...)

Congé pour deuil parental : les propositions FO

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Une réunion de concertation sur la question du deuil parental s’est tenue le mercredi 5 février sous l’égide de la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Sans commenter les atermoiements du gouvernement sur ce sujet, FO a regretté qu’une concertation n’ait pas été organisée préalablement. Ce qui aurait permis de mieux en définir les contours et les modalités de manière consensuelle.