Communiqué de FO

Contre le chômage, le quinquennat qui débute doit se concentrer sur la création d’emplois de qualité

, Michel Beaugas

Recommander cette page

© Simon LAMBERT/HAYTHAM-REA

Les chiffres du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en avril 2017 viennent de paraître.

Pour toute la France et toutes catégories d’inscrits confondues, DROM incluses, on recense 6 589 600 personnes inscrites à Pôle emploi en avril 2017, soit une hausse de 0,3 % sur le mois et de 2,2% sur l’année !

En catégorie A, le nombre d’inscrits recule de -1% sur le mois et de -1,3% sur l’année (3 471 800 personnes). Cette baisse est surtout remarquable chez les moins de 25 ans : -1,2% sur le mois (et -6,3% sur l’année). Ceci atteste de la bonne réussite des dispositifs d’insertion dans l’emploi des jeunes, qui doivent être renforcés en période de crise : garantie jeunes, emplois d’avenir, etc.

Le nombre d’inscrits en catégories B et C confirme le développement et l’enracinement de l’emploi précaire. Sur le mois, ce nombre progresse de 3,4% (et +8,9% sur l’année soit 168 300 personnes de plus). Ainsi l’activité réduite est de plus en plus longue : pour la catégorie C qui réalise 151 heures ou plus dans le mois, on constate une augmentation de +4,9% sur le mois (et +24,2% sur l’année). Confirmation du défi majeur de ce quinquennat : créer des emplois de qualité.

La précarité de l’emploi ne faiblit pas ; le chômage ne connaît pas de baisse durable. Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de mettre l’accent sur les aides publiques à l’emploi.

L’enveloppe annuelle allouée aux contrats aidés est dépensée à 60% pour 2017. Il ne reste plus grand-chose après le 1er juillet pour renouveler ou prolonger les contrats arrivés à terme après cette date. Faute de financement public, on peut anticiper une baisse de l’ordre de 120 000 contrats aidés sur les 6 derniers mois de l’année 2017. Cela aurait pour impact l’arrivée de 62 000 nouveaux demandeurs d’emploi sur le marché. Il est impératif, en période de crise, de pérenniser les dispositifs des contrats aidés en renforçant les crédits qui leur sont alloués.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Michel Beaugas

DEPARTEMENT DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE


Assurance chômage
Formation professionnelle continue
Politiques de l’Emploi
Travail temporaire & Travail saisonnier


Envoyer un message à Michel Beaugas

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Agenda

Tous les événements à venir

  • Lundi 25 juin de 18h00 à 19h00

    Public Sénat
    Pascal Pavageau sera l’invité de Michel Grossiord dans « L’Epreuve de Vérité » sur Public (...)

Éphéméride

25 juin 1957

Convention de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur le travail forcé

Chaque État membre s’engage à le supprimer comme mesure de coercition ou d’éducation politique, de méthode de mobilisation et d’utilisation de la main-d’œuvre, de mesure de discipline de travail ou de discrimination raciale, sociale, nationale ou religieuse.