Portrait

Défendre les droits de mes camarades et le service public hospitalier

, Françoise Lambert

Recommander cette page

À 35 ans, Audrey Jolibois vient de succéder à Marc Katramados à la tête du syndicat FO des Hôpitaux de Marseille (AP-HM), le premier employeur public de la Région Paca avec 16 000 employés, dont 12 000 agents hospitaliers.

« L’engagement syndical a toujours coulé de source pour moi », raconte Audrey Jolibois, nouvelle Secrétaire générale du syndicat FO de l’AP-HM. Lorsqu’elle est embauchée aux cuisines des Hôpitaux de Marseille en 1998, la jeune femme prend spontanément sa carte à Force Ouvrière. « C’était le seul syndicat vraiment présent sur le terrain au quotidien, se rappelle-t-elle, Patrick Mangos, qui était délégué FO dans les cuisines, m’a mis le pied à l’étrier et six mois après avoir été embauchée je suis devenue déléguée syndicale. » Après cinq années consacrées à la préparation des plateaux-repas des patients et aux tournées syndicales nocturnes dans les services, Audrey entre au bureau du syndicat FO de l’hôpital La Conception.

Défendre le service public

Elle se consacre désormais à 100 % au syndicalisme. « C’était pour moi une évolution naturelle, j’avais envie de consacrer tout mon temps à défendre les agents hospitaliers qui font ce service public que beaucoup nous envient et qui me tient à cœur, indique Audrey. Ce n’est pas un travail comme un autre, bien sûr la vie de famille en prend un coup car on est sollicité tous les jours, le soir et les week-ends. Mais c’est une aventure collective passionnante et très enrichissante. » Secrétaire générale adjointe du syndicat FO de l’AP-HM depuis 2011, Audrey est depuis le 12 mars à la tête du premier syndicat au sein des Hôpitaux de Marseille.