Devoir de vigilance : avec FO, une journée de formation le 16 janvier

InFO militante par Ariane Dupré, L’Info Militante

Depuis le drame du Rana Plaza en 2013 au Bangladesh, la législation sur le devoir de vigilance progresse. Outre la loi française de 2017, un projet de directive européenne vient d’être adopté le 14 décembre à ce sujet, confortant notamment la place des syndicats. En France, comment les élus des CSE des grands groupes peuvent-ils se saisir de ce sujet ? FO organisera une journée de formation sur le devoir de vigilance le 16 janvier à Paris, à la confédération. L’objectif est d’étudier le rôle que les syndicats peuvent jouer dans cette prévention des risques que doivent assurer les multinationales. Une prévention qui doit les conduire à garantir les droits humains, la santé et la sécurité des salariés, y compris en ce qui concerne leurs sous-traitants. Des syndicalistes et experts venus d’Allemagne, de fédérations internationales et de la Confédération européenne des syndicats apporteront leur éclairage sur ce devoir de vigilance.

Ariane Dupré Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

La traite humaine en Libye : une atteinte inexcusable aux droits fondamentaux et une politique migratoire européenne en défaut

International par Secteur Europe - International

Après la diffusion d’images par le média américain CNN le 14 novembre dernier de jeunes migrants venant d’Afrique subsaharienne traités comme des esclaves et vendus comme tel, la communauté internationale a vivement réagi et condamné cette traite humaine et la présence de nombreux marchés (...)

Une Europe en miettes ?

Europe par Secteur Europe - International

Une crise protéiforme (crise économique, crise sociale, crise des réfugiés, crise politique, rejet des peuples) traverse l’Union européenne. Les chemins pour en sortir semblent étroits, et pourtant, à défaut de pistes sérieuses pour repenser une véritable Europe sociale, c’est la désagrégation complète du projet européen qui risque de se profiler.