EDF : le projet Hercule, c’est toujours non

InFO militante par Clarisse Josselin, L’Info Militante

© F. BLANC

Le 75e anniversaire de la loi nationalisant le gaz et l’électricité tombe le 8 avril. C’est la date choisie par l’interfédérale d’EDF pour organiser une nouvelle journée de grève et d’actions contre l’ensemble des projets qui menacent le service public de l’énergie.

Depuis plusieurs mois, FO-Énergie et Mines, avec les autres organisations syndicales, exige notamment le retrait du projet Hercule qui prévoit de scinder EDF en trois entités et ouvre la porte à la privatisation. Une grande opacité entoure ce projet.

Selon le gouvernement, un accord serait sur le point d’être trouvé avec la Commission européenne sur la réorganisation d’EDF et la régulation du secteur nucléaire français. Un projet de loi pourrait être présenté au Parlement avant l’été.

L’interfédérale enfin reçue

Plusieurs mois après avoir interpellé le chef de l’État, l’interfédérale devait enfin être reçue le 6 avril en visioconférence par la ministre de la Transition écologique et le ministre de l’Économie, avec la participation du P-DG d’EDF. La FNEM-FO, déterminée à réaffirmer lors de cette réunion son opposition au projet Hercule, en espérait aussi de la transparence sur l’avenir d’EDF.

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Les électriciens et gaziers mobilisés le 21 janvier

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

Après s’être massivement mobilisés les 4 novembre et 9 décembre derniers, les électriciens et gaziers seront de nouveau en grève, à l’appel des fédérations FO et CGT du secteur, le 21 janvier, date de la commission paritaire de branche sur l’agenda social. Les grévistes s’opposeront notamment aux 4 000 (...)

Énergie : quand des syndicalistes nous éclairent

Livre blanc par Evelyne Salamero

En ces temps où les polémiques relatives à l’énergie et au climat défrayent de plus en plus souvent la chronique, un an après l’adoption de la loi sur la transition énergétique, la Fédération FO de l’Énergie et des Mines publie un ouvrage particulièrement bienvenu.

Compteurs Linky : intelligents au profit de qui ?

Consommation par  Michel Pourcelot

La tension monte autour des compteurs Linky dont l’intelligence tant vantée serait utilisée moins à servir les consommateurs qu’à remplir les caisses d’Enedis, filiale d’EDF chargée de la gestion du réseau de distribution d’électricité.