Elections dans les TPE : FO fait campagne jusqu’au bout

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Françoise Lambert

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale

Les salariés des très petites entreprises sont appelés à voter pour choisir leur syndicat jusqu’au 13 janvier. FO continue de rappeler l’importance de participer au scrutin. Exemples en Lozère et en Indre-et-Loire.

Pas moins de 4,5 millions de salariés sont appelés aux urnes jusqu’au 13 janvier dans les entreprises de moins de onze salariés pour désigner leur syndicat. Un scrutin qui revêt une importance majeure pour ces travailleurs, rappelle FO, qui continue de faire campagne.

Six femmes sur la liste de neuf candidats

En Lozère, un dépliant a été envoyé par voie postale fin décembre par l’Union départementale FO aux 5 500 salariés concernés par le vote, qui peut se faire par correspondance ou sur internet. Sur la liste régionale de neuf candidats présentée par FO, qui couvre 13 départements, figurent six femmes, dont Martine Buffier, de Mende.

Ce que j’aime à FO c’est son indépendance

C’est mon premier engagement dans le syndicat, ce que j’aime à FO c’est son indépendance par rapport à la politique, indique-t-elle, J’appelle tous les salariés des TPE à voter, car il y va de leur intérêt d’être représentés, et défendus si besoin.

Le 4 janvier, la jeune femme participait à une distribution de tracts avec des militants FO dans les rues de Mende, allant à la rencontre des commerçants, de leurs salariés et des passants. D’autres actions de sensibilisation étaient programmées début janvier en Lozère dans les villes de Marvejols et Saint-Chely-d’Apcher.

Une ministre dans un salon de coiffure

En Indre-et-Loire, c’est la ministre du Travail Myriam El Khomri qui était présente dans un salon de coiffure à Chambray-lès-Tours (Indre-et-Loire) le 3 janvier, aux côtés de représentants syndicaux et patronaux, dans le cadre de la campagne d’information sur la tenue des élections dans les TPE.

Les salariés des TPE : nombreux et isolés

Notre département compte 90% d’entreprises qui emploient moins de 10 salariés, explique Grégoire Hamelin, secrétaire général de l’Union départementale FO, Nous avons choisi de nous investir pleinement dans les actions en faveur des salariés de ces TPE, car ils sont nombreux et isolés.

Les CPRIA : Des lieux de dialogue et de concertation

Comme sur l’ensemble du territoire, les partenaires sociaux ont mis en place des Commissions paritaires régionales interprofessionnelles de l’artisanat ou CPRIA. Des instances qui ont vocation à être des lieux de dialogue et de concertation sur des sujets qui concernent les salariés des entreprises artisanales, comme la qualité de vie au travail, l’égalité hommes-femmes ou la formation professionnelle.

Développer les oeuvres sociales dans les TPE

Mais dans la région Centre, comme dans quelques autres régions, les partenaires sociaux ont décidé d’aller plus loin. Ils ont créé un Comité des œuvres sociales et culturelles de l’artisanat (COSCA), une structure qui permet aux salariés des Très petites entreprises de l’artisanat de bénéficier d’avantages ordinairement réservés aux salariés de plus grandes entreprises via leur comité d’entreprise : bons d’achats, bons de réduction pour le cinéma, aide à la mise en place de chèques vacances…

Les six Unions départementales FO de la région Centre (outre l’Indre-et-Loire, le Cher, l’Eure-et-Loir, l’Indre, le Loir-et-Cher et le Loiret) poursuivent la campagne pour inciter les salariés à participer au scrutin ouvert jusqu’au 13 janvier. Avec des affiches placardées dans les espaces publicitaires des agglomérations importantes et via une campagne sur les radios locales.

Les résultats nationaux de l’élection TPE seront connus le 3 février.

Françoise Lambert Journaliste à L’inFO militante - Santé - Retraite

Tous les articles de la campagne

Lancement de la campagne FO pour les élections dans TPE

Conférence de presse

Force Ouvrière a officiellement lancé ce 2 novembre sa campagne pour les élections dans les TPE (Très Petites Entreprises), auxquelles 4,5 millions de salariés seront appelés à voter en décembre 2016.
La campagne démarre par une semaine d’actions, jusqu’au 6 novembre, en région parisienne et en (...)

Visite de la poissonnerie de Rungis

#TPE2016 - La grande élection syndicale par FGTA-FO

Le 14 novembre, des représentants de la FGTA-FO, dont son Secrétaire général, Dejan Terglav, se sont rendus sur le Marché d’Intérêt National de Rungis pour rencontrer les salariés du hall « Marée » ainsi que les apprentis du CFA poissonnerie gérée par la Confédération Nationale des Poissonniers écaillers de France, co-organisatrice de l’événement.

Enquête : les salariés des TPE veulent connaître leurs droits

#TPE2016 par Evelyne Salamero

Afin de défendre plus efficacement encore les salariés des Très petites entreprises, la confédération FO a décidé d’affiner sa connaissance du terrain en réalisant une enquête qualitative en partenariat avec Sprint, une junior entreprise. Elle a permis d’interroger, entre juillet et août 2015, des (...)

#TPE2016 - La grande élection syndicale pour les salariés des Très Petites Entreprises

#TPE2016 - La grande élection syndicale

Après une première fois en décembre 2012, les salariés des TPE voteront de nouveau en décembre 2016 pour donner du poids à leurs droits.
Le résultat de ce vote s’ajoutera aux élections syndicales (délégués du personnel et comités d’entreprise) ayant eu lieu, durant les quatre dernières années, dans les entreprises à partir de 11 salariés. L’ensemble des résultats des votes déterminera le poids, et donc l’influence, de chaque syndicat – sa représentativité – au niveau des branches et au niveau national.