Enfin, le magasin C&A de Boulazac rouvre ses portes

Commerce par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section, fédérale du Commerce

C’est avec soulagement que les salariés ont été informés, individuellement, de la réouverture de leur magasin et invités à reprendre le travail mardi pour préparer l’accueil de la clientèle dès mercredi.

L’annonce a été faite aux membres du Comité d’Établissement à l’occasion du point mis à l’ordre du jour sur les motifs et les conséquences économiques de la fermeture de ce site.

Après plus d’un mois de fermeture, la direction a décidé de mettre fin à cette situation « singulière » sans donner plus d’informations. Pour ce faire, elle a dépêché, sur place, du personnel d’encadrement de la région.

Notre représentante est maintenue dans son poste et sera présente, mardi, aux côtés des salariés du magasin de Boulazac.

Force Ouvrière se félicite de cette issue, comme quoi tout est possible quand on s’en donne les moyens.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Pour les salaires, la mobilisation se poursuit chez C&A

Commerce par Mathieu Lapprand

Le travail a repris ce mardi 22 mars après la grève votée le 18 mars dernier suite aux « propositions méprisantes » de la direction de C&A dans le cadre des négociations annuelles obligatoires sur les salaires. D’autres modalités d’action sont prévues.

C&A annonce une restructuration à la presse… mais oublie d’informer ses salariés

Commerce par Employés et Cadres

Lors du Comité Central d’Entreprise du 30 septembre 2016, la direction de C&A France a fait une présentation très succincte des axes stratégiques de l’entreprise. Aucune information n’a été donnée aux représentants du personnel quant à un projet d’ampleur de fermeture de magasins, tout juste une information sur le recours à l’assistance d’un cabinet de consultants.

C&A un dialogue social qui en dit long

Commerce par Employés et Cadres

Malgré un vote de confiance, à l’unanimité des élus du CCE le 20/12/2016, sur les orientations stratégiques basées sur l’engagement de zéro fermeture sur 2017, la nouvelle direction de C&A France a enchainé les fermetures dans la continuité de 2016, lesquelles avaient justifié un droit d’alerte des membres du comité central pour dénoncer un plan social déguisé.