Fermeture des clubs de jeux

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC FO - Casinos & Clubs de jeux

Depuis la reprise d’activité, les casinos et clubs de jeux adoptent des protocoles sanitaires rigoureux, à tel point qu’aucun cluster n’a été recensé dans nos entreprises. Néanmoins, les annonces de fermeture des clubs de jeux éludent totalement cette réalité.

En parallèle, de nombreuses autres activités continueront sans restrictions supplémentaires comme les cinémas, les théâtres, les musées, les commerces. D’autres pourront continuer en modifiant légèrement les protocoles existants comme les restaurants, la grande distribution et autres grandes enseignes.

On laisse croire que le virus ne circulerait que dans certaines corporations et pas dans d’autres.

Mais de qui se moque-t-on ?

Cette décision totalement inique et dénuée de tout fondement légal ostracise encore un peu plus une profession et des salariés qui se sont montrés irréprochables. La conséquence est que certains clubs ne survivront pas à cette nouvelle fermeture.

Nous introduisons donc, à effet immédiat, un recours hiérarchique devant le ministre de l’Intérieur afin de faire valoir nos arguments juridiques, mais aussi démontrer de notre ras-le-bol profond.

Les casinos et clubs de jeux ont moins de droits que d’autres et cette situation qui n’a pas sa place en République, n’a que trop duré.

 Voir en ligne  : FEC FO - Site internet

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Santé : les hospitaliers ne se contenteront pas de miettes

Service Public par  Valérie Forgeront

En vue de la présentation cet été d’un énième plan Santé, le ministre Olivier Véran annonce l’ouverture le 25 mai de discussions sur les questions de rémunérations et de temps de travail des personnels hospitaliers. Les organisations syndicales sont conviées, mais pas que. Ce qui pose un premier problème, réagit FO-Santé. Sans compter que, pour l’instant, aucun cadre n’a été défini pour la rencontre, pas plus qu’un axe clair pour les thèmes épineux, tels les salaires, que le gouvernement entend aborder.