Fermeture des clubs de jeux

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC FO - Casinos & Clubs de jeux

Depuis la reprise d’activité, les casinos et clubs de jeux adoptent des protocoles sanitaires rigoureux, à tel point qu’aucun cluster n’a été recensé dans nos entreprises. Néanmoins, les annonces de fermeture des clubs de jeux éludent totalement cette réalité.

En parallèle, de nombreuses autres activités continueront sans restrictions supplémentaires comme les cinémas, les théâtres, les musées, les commerces. D’autres pourront continuer en modifiant légèrement les protocoles existants comme les restaurants, la grande distribution et autres grandes enseignes.

On laisse croire que le virus ne circulerait que dans certaines corporations et pas dans d’autres.

Mais de qui se moque-t-on ?

Cette décision totalement inique et dénuée de tout fondement légal ostracise encore un peu plus une profession et des salariés qui se sont montrés irréprochables. La conséquence est que certains clubs ne survivront pas à cette nouvelle fermeture.

Nous introduisons donc, à effet immédiat, un recours hiérarchique devant le ministre de l’Intérieur afin de faire valoir nos arguments juridiques, mais aussi démontrer de notre ras-le-bol profond.

Les casinos et clubs de jeux ont moins de droits que d’autres et cette situation qui n’a pas sa place en République, n’a que trop duré.

 Voir en ligne  : FEC FO - Site internet

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Covid-19 : le retour de l’État avec de vrais moyens ?

Coronavirus / Covid19 par  Valérie Forgeront

La lutte contre la pandémie met en lumière les conséquences douloureuses de politiques économiques et sociales menées de par le monde. En France, après trente ans de contre-réformes qui ont mis à mal l’engagement, y compris financier, de l’État dans les services publics, dont ceux de la santé, le constat est amer.