Communiqué de FO

Fin de la violence et du harcèlement dans le monde du travail !

, Béatrice Clicq, Marjorie Alexandre

Recommander cette page

Force Ouvrière, avec la Confédération Européenne des Syndicats et la Confédération Syndicale Internationale, fait campagne pour l’adoption d’une nouvelle norme internationale contraignante sur la violence et le harcèlement dans le monde du travail lors de la Conférence Internationale du Travail qui s’ouvre lundi 10 juin 2019 à Genève. Cela représenterait le premier cadre réglementaire international de protection de tous les travailleurs face aux violences sexistes et sexuelles.

Ce serait un signal fort pour rappeler que la violence n’a pas sa place au travail, qu’elle représente une forme de violation des droits fondamentaux des travailleurs. Les États qui ratifieraient ensuite cette convention auraient l’obligation de la mettre en œuvre dans la législation comme dans la pratique pour lutter contre ces fléaux, notamment en renforçant les politiques de prévention, de lutte et de soutien afin d’améliorer la santé et la sécurité au travail.

Tous les travailleurs doivent bénéficier du droit fondamental à un environnement de travail exempt de violence et de harcèlement, quelle que soit la forme de leur relation contractuelle, dans l’économie formelle et informelle.

Pour Force Ouvrière, l’adoption de ces nouveaux instruments internationaux, ainsi que leur ratification la plus large possible par les états est indispensable !

A propos de cet article

Sur les auteurs

Marjorie Alexandre

Secrétaire confédérale au Secteur International, Europe et Migrations


  • Relations internationales (CSI, CES, TUAC et relations bilatérales, CESE européen)
  • Institutions internationales (dont OIT et COP)
  • Migrations & Immigration

Envoyer un message à Marjorie Alexandre

Béatrice Clicq

Secrétaire confédérale au Secteur de l’Egalité et du Développement durable


  • Egalité Femme/Homme et lutte contre les discriminations
  • Politique confédérale pour les Cadres (en lien avec l’UCI) et les Jeunes
  • Numérique, Organisation du Travail, Economie sociale et solidaire
  • Développement durable

Envoyer un message à Béatrice Clicq

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

27 juin 1924

L’assassinat du leader socialiste Giacomo Matteotti
En Italie, l’opposition aux fascistes, divisée, commet l’erreur d’abandonner la lutte parlementaire et cent vingt-sept députés se« retirent sur l’Aventin ». Pourtant un sursaut était encore possible, comme en témoigne l’immense indignation qui émeut le pays après l’assassinat du leader socialiste Giacomo (...)

En Italie, l’opposition aux fascistes, divisée, commet l’erreur d’abandonner la lutte parlementaire et cent vingt-sept députés se« retirent sur l’Aventin ». Pourtant un sursaut était encore possible, comme en témoigne l’immense indignation qui émeut le pays après l’assassinat du leader socialiste Giacomo Matteotti.