FO Commerce confirme son action de défense du droit collectif au Repos Dominical

Conditions de travail par Employés et Cadres

Photographie de KoS (Own work) [Public domain], via Wikimedia Commons

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière - Section fédérale du Commerce

La Section fédérale du Commerce se félicite de la résolution du Conseil National de la FEC FO votée à l’unanimité.

Le Conseil National a rappelé : son attachement au repos dominicale et son opposition à la banalisation et à la généralisation du travail du dimanche et en soirée. Il a condamné : les dispositions de la loi dite Macron, de l’amendement Debré et du décret Sapin qui organisent la généralisation du travail dominical et du travail de nuit, dégradant les conditions de travail et mettant en danger la santé mentale et physique des travailleurs.

Le Conseil National a aussi revendiqué : le retour des deux jours de repos consécutifs dont le dimanche.

Cette position est constante et historique au sein de notre Organisation. Elle figure dans les résolutions des congrès, de la Section fédérale du Commerce, de la Fédération des Employés et Cadres FO et de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière.

Depuis toujours, la démocratie syndicale s’est exprimée.

C’est dans ce cadre et à la demande de sections des Galeries Lafayette que le Bureau de la Section fédérale du Commerce a décidé de rétablir les positions FO en retirant la signature de l’accord national sur le travail du dimanche aux Galeries Lafayette.

Nous nous étions déjà opposés à celui des Galeries Lafayette d’Haussmann, aux côtés du syndicat FO Commerce de Paris et de la Section FO des Galeries Lafayette d’Haussmann.

Cette signature n’était qu’un égarement momentané sûrement dû à des pressions et un contexte politique pesant.

Ni FO Commerce, ni les militants FO des Galeries Lafayette n’ont à subir de réflexion à ce sujet de la part d’organisations syndicales et patronales. Il est de notoriété publique que FO Commerce est le fer de lance de la défense du repos dominical.

Aujourd’hui, la démocratie syndicale est respectée.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Leroy Merlin : Le travail forcé, FO n’en veut pas !

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Concernant les jours fériés, FO Commerce et ses sections Leroy Merlin revendiquent qu’ils soient tous chômés et payés et avaient prévenu les salariés que le volontariat n’était qu’une chimère… Aujourd’hui, Leroy Merlin veut mettre à mort le volontariat.
Depuis toujours, Leroy Merlin ouvrait les jours fériés (...)

Nulle part FO Commerce ne signera la destruction du repos dominical

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce
2016, 110e anniversaire de la loi sur le repos dominical, conquête sociale obtenue après plus d’une trentaine d’années de mobilisations.
C’est dans les grands magasins parisiens que l’appel à la grève fut entendu le 17 mai 1869 pour obtenir le (...)

De 0 à 52 dimanches travaillés, c’est la généralisation du travail du dimanche

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Beaucoup d’agitation autour des 12 dimanches, mais la réalité est tout autre. 12 dimanches, c’est déjà quasi un quart des dimanches travaillés et plus du double de la situation actuelle (les 5 dimanches du Maire). C’est-à-dire, l’exception permanente du travail dominical !
Cette proposition est (...)