FO Commerce confirme son action de défense du droit collectif au Repos Dominical

Conditions de travail par Employés et Cadres

Photographie de KoS (Own work) [Public domain], via Wikimedia Commons

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière - Section fédérale du Commerce

La Section fédérale du Commerce se félicite de la résolution du Conseil National de la FEC FO votée à l’unanimité.

Le Conseil National a rappelé : son attachement au repos dominicale et son opposition à la banalisation et à la généralisation du travail du dimanche et en soirée. Il a condamné : les dispositions de la loi dite Macron, de l’amendement Debré et du décret Sapin qui organisent la généralisation du travail dominical et du travail de nuit, dégradant les conditions de travail et mettant en danger la santé mentale et physique des travailleurs.

Le Conseil National a aussi revendiqué : le retour des deux jours de repos consécutifs dont le dimanche.

Cette position est constante et historique au sein de notre Organisation. Elle figure dans les résolutions des congrès, de la Section fédérale du Commerce, de la Fédération des Employés et Cadres FO et de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière.

Depuis toujours, la démocratie syndicale s’est exprimée.

C’est dans ce cadre et à la demande de sections des Galeries Lafayette que le Bureau de la Section fédérale du Commerce a décidé de rétablir les positions FO en retirant la signature de l’accord national sur le travail du dimanche aux Galeries Lafayette.

Nous nous étions déjà opposés à celui des Galeries Lafayette d’Haussmann, aux côtés du syndicat FO Commerce de Paris et de la Section FO des Galeries Lafayette d’Haussmann.

Cette signature n’était qu’un égarement momentané sûrement dû à des pressions et un contexte politique pesant.

Ni FO Commerce, ni les militants FO des Galeries Lafayette n’ont à subir de réflexion à ce sujet de la part d’organisations syndicales et patronales. Il est de notoriété publique que FO Commerce est le fer de lance de la défense du repos dominical.

Aujourd’hui, la démocratie syndicale est respectée.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Le 9 avril, grève et manifestations dans tout le commerce

Communiqué des Fédérations CGT, FO et SUD du commerce par Employés et Cadres

Le gouvernement, au service des grandes enseignes, a la volonté : de nous faire travailler de 5 à 12, voire 52 dimanches par an ; de créer des zones touristiques internationales sur Paris, la côte normande et d’azur ouvertes toute l’année et de nous y faire travailler tous les dimanches et la nuit ; (...)

Bricorama condamnée, justice est rendue !

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Il était important que l’entreprise Bricorama soit condamnée, suite au travail illégal le dimanche dans ses magasins. Travail rendu légal par un décret « cadeau » offert par le gouvernement au secteur du bricolage. Par ailleurs, FO Commerce réclame son annulation devant le Conseil d’État.
FO Commerce (...)