FO Hebdo n°3173 du 14 octobre 2015

Chaque semaine les articles du magazine et leur prolongement en ligne.

À la une

Éditoriaux de Jean-Claude Mailly

Événement

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Actualité

Europe - FO Hebdo

Europe : La libéralisation du rail plus lente que prévu

Les ministres européens des Transports sont convenus de libéraliser le transport de voyageurs intérieur à un rythme plus lent que ce qu’avait prévu la Commission européenne. Le transport sur les grandes lignes sera libéralisé en 2020, et à partir de 2026 au lieu de 2019 pour les trains régionaux. (...)

Emploi et Salaires - FO Hebdo

FO Air France reçu par la direction

, Valérie Forgeront

Une délégation du syndicat FO d’Air France, composée du secrétaire général Christophe Malloggi et de Didier Dague, élu FO au conseil d’administration, a été reçue le 8 octobre par le P-DG d’Air France, Frédéric Gagey, et celui du groupe Air France-KLM, Alexandre de Juniac. Après la séquence houleuse du 5 (...)

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Idées

Pratique

La force des droits - FO Hebdo

Ce qui change

Le seuil de dispense de formalités (mise en concurrence, publicité) pour les marchés publics est relevé de 15 000 à 25 000 euros hors taxe au 1er octobre. La mesure vise à faciliter l’accès des petites entreprises aux marchés. Les entreprises peuvent conclure des transactions avec l’URSSAF (...)

Economie - FO Hebdo

Le chiffre de la semaine : 60 milliards

C’est le coût annuel de l’évasion fiscale pour la France, révèle un rapport parlementaire présenté le 6 octobre aux députés. Le manque à gagner pour le budget de l’État est en effet estimé entre 40 et 60 milliards d’euros par an, dont 15 milliards au titre de l’impôt sur les sociétés, indique le (...)

Entre militants

Entre Militants - FO Hebdo

La grève : Transports en commun de Blois

Azalys : une grève très suivie dans l'agglomération blésoise - La Nouvelle République http://t.co/B0fVYfeY15 pic.twitter.com/Ry3r1VfPZA— Force Ouvrière (@force_ouvriere) 8 Octobre 2015 Les salariés d’Azalys, réseau de transports en commun de Blois, étaient massivement en grève les 5 et 6 octobre, (...)

En complément

Éphéméride

15 décembre 1905

La grande grève des terrassiers
La ville de Paris établit en 1882, les prix de série pour les ouvriers terrassiers que les entrepreneurs refusent d’appliquer. Et bien que le ministère du Commerce et l’administration préfectorale reconnurent la légitimité de leur droit, la situation des terrassiers ne changea pas. C’est alors que, (...)

La ville de Paris établit en 1882, les prix de série pour les ouvriers terrassiers que les entrepreneurs refusent d’appliquer. Et bien que le ministère du Commerce et l’administration préfectorale reconnurent la légitimité de leur droit, la situation des terrassiers ne changea pas. C’est alors que, devant l’incurie du pouvoir public, 25.000 terrassiers abandonnèrent le travail sur les chantiers parisiens du Métropolitain. Le comité syndical qui donna l’ordre de grève réclamait un minimum de salaire et l’application intégrale de la loi sur l’hygiène, indispensable dans les travaux de terrassement, en raison des émanations qui occasionnaient tant d’accidents mortels. Il revendiquait, en outre, des lois de sécurité pour éviter des éboulement et l’interdiction du travail à la tâche sur les chantiers du Métropolitain et des travaux départementaux.
Le conseil syndical des terrassiers protesta contre la violation des lois et des décrets, relatifs à la condition du travail, préjudiciable aux ouvriers, faite par les entrepreneurs peu scrupuleux, et tolérée par les administrations.